Cerca

Vatican News
Plusieurs grands rendez-vous attendent le Pape François en 2019. Plusieurs grands rendez-vous attendent le Pape François en 2019.  

Un agenda chargé pour le Pape François en 2019

Au terme d’une année 2018 très mouvementée, la nouvelle année 2019 qui s’ouvre sera remplie de défis. La réunion de février sur les abus sera observée avec une attention particulière.

Cyprien Viet - Cité du Vatican

La réunion des présidents de conférence épiscopale du monde entier et des responsables de la Curie romaine, sur la lutte contre les abus, du 21 au 24 février, sera scrutée avec attention, puisqu’il s’agit de la première réunion d’ampleur mondiale consacrée à ce sujet au Vatican, après une année marquée par des scandales retentissants notamment au Chili et aux États-Unis. Lors de ses récents vœux à la Curie, le Pape a affirmé que l’Église devra rappeler «sa ferme volonté de persévérer, de toutes ses forces, sur la route de la purification»

 

Mais l’agenda du Pape est très chargé aussi concernant les voyages. Une fois n’est pas coutume, l’un des premiers temps forts de l’année 2019 sera un événement estival: les Journées Mondiales de la Jeunesse au Panama auront lieu du 23 au 27 janvier, pendant la saison sèche en Amérique centrale. Un moment idéal qui permettra au maximum de jeunes latino-américains de participer à ce rassemblement. L’Amérique latine sera également au cœur de l’actualité romaine en octobre prochain avec le Synode sur l’Amazonie.

Une salve de voyages

Les autres voyages du Pape auront une forte dimension interreligieuse, avec deux déplacements dans des pays à majorité musulmane. Les Émirats Arabes Unis, du 2 au 4 février, seront le premier pays du Golfe persique à recevoir la visite d’un Pape. Puis au Maroc, les 30 et 31 mars, François marchera sur les pas de saint Jean-Paul II, venu à Casablanca en 1985.

Le dialogue avec le monde orthodoxe sera lui au cœur de sa visite en Bulgarie et en Macédoine, du 5 au 8 mai. Skopje, la capitale macédonienne, ville natale de Mère Teresa, fait partie de ces périphéries que le Pape a choisi de définir comme destinations prioritaires pour ses voyages.

D’autres déplacements sont à l’étude. Le Pape est notamment attendu au Soudan du Sud et en Irak, deux nations engagées dans des processus de paix complexes où les conditions d’une visite papale ne seront peut-être pas encore réunies en 2019. Le Japon, terre où il rêvait de se rendre comme missionnaire en tant que jeune jésuite, pourrait également recevoir une visite du Pape. Il en avait exprimé l’intention en recevant une délégation japonaise au Vatican en septembre dernier.

31 décembre 2018, 15:50