Cerca

Vatican News
2018.11.18 Ucraina giornata dei poveri La crise ukrainienne a commencé en 2014. Dans le sud-est du pays, la guerre du Donbass n'en finit pas de tuer et de blesser presque tous les jours.  

Projet «Pape pour l’Ukraine», une mission humanitaire en zone de guerre

À l’initiative du Pape François, une délégation du Saint-Siège menée par le cardinal Peter Turkson s’est rendue quelques jours en Ukraine. De nombreux projets humanitaires ont pu être suivis, afin de venir en aide à une population éprouvée par le conflit qui dure depuis plus de quatre ans.

Du 14 au 18 novembre, plusieurs représentants du Saint-Siège étaient en Ukraine afin d’assurer un suivi des projets humanitaires lancés à la demande du Pape François, dans le cadre de l’initiative «Pape pour l’Ukraine».  Aux côtés du cardinal Peter Turkson, préfet du Dicastère pour le Service du Développement Intégral, Mgr Segundo Tejado Muñoz, sous-secrétaire du Dicastère, Mgr Claudio Gugerotti, nonce apostolique en Ukraine, et d’autres prélats complétaient la délégation.

Des visites auprès des plus faibles

Une première étape a mené Mgr Tejado jusqu’aux régions de Donetsk et de Kharkiv, villes ayant durement souffert des opérations militaires menées depuis 2014. Il y a rencontré quelques familles qui ont bénéficié de l’installation de chaudières. Puis une visite à l’hôpital de Kramatorsk, centre de soins pour enfants touchés par des troubles post-traumatiques, lui a permis de donner des appareils pour les examens cardiologiques. Enfin, le prélat s’est rendu dans un centre social pour les pauvres et les sans-abris, près de l’église de l’Assomption de Marie à Kharkiv, et dans une maison pour jeunes filles mères dans les faubourgs de Korotych.

Rencontres dans la capitale ukrainienne

Les 17 et 18 novembre, à la Nonciature Apostolique, le cardinal Turkson et Mgr Tejado ont rencontré des représentants des autorités civiles, du corps diplomatique, des épiscopats de l’Église catholique romaine ukrainienne et gréco-catholique ukrainienne. Ils ont aussi participé à un temps de prière pour la paix avec des fidèles catholiques, et célébré la Messe dans la co-cathédrale saint Alexandre de Kiev. Puis ils se sont rendus à la cantine pour les pauvres et les sans-abris, dont s’occupent à Kiev les sœurs de Mère Teresa de Calcutta. Enfin, une rencontre marquante s’est déroulée avec les organisations caritatives ecclésiales ainsi que les organisations internationales et locales ayant collaboré aux projets du Saint-Père.

900 000 bénéficiaires de ce projet caritatif

Le projet «Pape pour l’Ukraine» a démarré en juin 2016. Il est supervisé par le Dicastère pour le Service du Développement Intégral et rejoint tous ceux qui sont touchés par le conflit en Ukraine, sans distinction de religion ni d’appartenance ethnique. Sur place, le projet bénéficie du soutien de la Nonciature apostolique, d’un comité technique et d’un secrétariat technique collaborant avec différentes organisations caritatives.  En deux ans, 16 millions d’euros ont été rassemblés, fruit d’une collecte réalisée auprès de tous les diocèses d’Europe et d’une donation personnelle du Saint-Père. 900 000 personnes ont déjà bénéficié des différentes actions, dans les zones d’opérations militaires, dans les territoires limitrophes, et dans les régions accueillant de nombreux migrants – comme à Kharkiv, Dnipropetrovsk, Zaporizhia, Kiev et sa région.

Des projets concrets pour des besoins vitaux

Les actions réalisées répondent aux nécessités de la vie quotidienne. Installation de chauffage, fourniture de couvertures et de vêtements chauds, réparation ou rénovation de maisons, de structures éducatives et sanitaires… dans un pays où les températures hivernales atteignent facilement -25 °C. Sur le plan de la santé, en particulier les soins post-traumatiques, de l’alimentation et de l’hygiène, les initiatives ont bénéficié à près de 350 000 personnes, pour un budget total d’environ 9 millions d’euros.

21 novembre 2018, 17:47