Version Béta

Cerca

Vatican News
Point presse de vendredi sur le synode Point presse de vendredi sur le synode 

Synode sur les jeunes : le monde numérique, terre de mission

La présence de l’Église sur les réseaux sociaux et sur le net a été largement abordée lors du point presse de vendredi. Plusieurs initiatives sont menées à travers le monde et témoignent de la vitalité des Églises locales dans ce domaine.

«Il faut mettre en réseau toutes les expériences menées dans le monde pour atteindre les jeunes dans le monde numérique» : c’est l’invitation lancée par Mgr Joseph Naffah, évêque auxiliaire de Joubbé, Sarba et Jounieh des Maronites, au Liban, durant la conférence de vendredi en salle de presse du Saint-Siège. Mgr Naffah sait de quoi il parle : il a créé il y a cinq ans une plateforme pour contacter via le net les jeunes Libanais «dispersés aux quatre coins du monde, parce que contraints de quitter leur pays pour trouver un endroit tranquille où vivre».

Il a ainsi proposé au Pape de créer au Vatican «un bureau spécial qui rassemble les diverses expériences de pastorale numérique déjà présents dans différents pays comme la France, l’Italie, les États-Unis». «La pastorale numérique est la nouvelle agora du troisième millénaire et nous avons besoin d’une reconnaissance officielle de ces sites».

Les jeunes connaissent la grammaire d’internet

«Il est urgent d’apprendre à habiter le monde numérique» a également affirmé le père Valdir José De Castro, supérieur général de la Société de saint Paul. «L’environnement numérique est un terrain essentiel d’évangélisation», explique le religieux brésilien. Il faut, selon lui, adopter «un style chrétien» qui ne se limite pas à mettre en ligne des contenus ouvertement catholiques.

«Liberté, prudence, responsabilité» : ce sont les trois valeurs auxquelles l’Église doit éduquer les jeunes pour une présence chrétienne sur le réseau. Mais les jeunes doivent devenir de «vrais protagonistes, et pas seulement des destinataires» du monde numérique, parce que ce sont eux qui connaissent le mieux le langage et la grammaire des réseaux sociaux. Ce sont eux «qui peuvent le mieux inculturer l’Évangile en utilisant ces moyens» estime-t-il.

Dernière ligne droite

Le synode entamera lundi sa dernière ligne droite. Ce samedi, lors d’une congrégation générale, les rapports des quatorze cercles mineurs sur la troisième partie de l’Instrumentum laboris ont été lus. La commission pour la rédaction du document final et la commission pour la lecture brève adressée aux jeunes sont déjà en train de travailler.

20 octobre 2018, 13:12