Cerca

Vatican News
Le cardinal Ratzinger, ici lors du consistoire de 1998. Le cardinal Ratzinger, ici lors du consistoire de 1998. 

Le prix Ratzinger attribué à Marianne Schlosser et Mario Botta

Les noms des deux lauréats du prix Ratzinger ont été présentés ce jeudi lors d’une conférence à la Salle de Presse du Saint-Siège.

Pour sa huitième édition, le prix Ratzinger sera remis cette année conjointement à deux lauréats, lors d'une cérémonie organisée le 17 novembre. La théologienne allemande Marianne Schlosser, spécialiste de la spiritualité de saint Bonaventure (qui fut le sujet de thèse de Joseph Ratzinger il y a plus de 60 ans), devient la deuxième femme à recevoir ce prix, après la bibliste française Anne-Marie Pelletier en 2014.

L’architecte suisse Mario Botta est l’autre lauréat. Cet architecte de 75 ans, attaché au lien entre éthique et esthétique dans l’élaboration des bâtiments, est connu pour ses nombreuses conceptions d’églises, notamment la cathédrale de la Résurrection à Évry, en région parisienne. Cette cathédrale fut la seule à être construite au XXe siècle en France.

Deux autres initiatives ont été présentées lors de la conférence de presse de ce jeudi, tenue en présence notamment du père Federico Lombardi, président de la Fondation Ratzinger-Benoît XVI, et du cardinal Gianfranco Ravasi, président du Conseil pontifical de la Culture. Tout d’abord, le prix "Raison ouverte", créé en collaboration avec l’Université Francisco de Vitoria, en Espagne, tiendra sa deuxième édition le 25 septembre prochain, au siège de l’Académie pontificale des Sciences.

L’autre initiative est le 8e Congrès internationale d’étude qui sera organisé à la Lumsa (Libera Università Maria Santissima Assunta) les 15 et 16 novembre sur le thème : “Droits fondamentaux et conflits entre droits”. Ce Symposium sera une occasion pour célébrer deux anniversaires concomitants : le 70e anniversaire de l’adoption de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme par l’Assemblée générale des Nations Unies, et le 20e anniversaire de la remise d’un doctorat honoris causa de la part de la Lumsa à celui qui était alors le cardinal Joseph Ratzinger, pour sa «contribution fondamentale donnée au cours de ses études à la fondation du droit».

20 septembre 2018, 18:07