Version Béta

Cerca

Vatican News
Le cardinal Marc Ouellet, préfet de la Congrégation pour les évêques Le cardinal Marc Ouellet, préfet de la Congrégation pour les évêques 

Le cardinal Ouellet appelle les fidèles à s’engager contre les abus

Les affaires d’abus sexuels sur mineurs sont au cœur des débats au sein de l’Église. Les évêques européens, réunis cette semaine en Pologne, n’ont pas manqué d’en parler à l’image du cardinal Ouellet, présent à l’assemblée plénière du CCEE.

Entretien réalisé par Alessandro Gisotti - Poznan

Les victimes d’abus doivent pouvoir exprimer «avec le maximum de liberté leur douleur et leur colère» : c’est ce qu’a déclaré le cardinal Marc Ouellet, préfet de la Congrégation pour les évêques. Pendant l’assemblée plénière du CCEE, le conseil des conférences épiscopales d’Europe, à Poznan, en Pologne, il est revenu sur un thème incontournable dans le contexte actuel : celui des abus sexuels sur mineurs commis par des membres du clergé.

Lors d’une conférence de presse, le préfet a exprimé sa solidarité avec le Pape François qui a envoyé une lettre au peuple de Dieu après l’éclatement du scandale en Pennsylvanie, et qui a convoqué tous les présidents de conférences nationales pour une réunion sur la protection des mineurs en février au Vatican.

«La solidarité doit exister à l’intérieur de l’Église, mais il faut aussi que les gens expriment en toute liberté leur propre colère, leur insatisfaction et leur frustration» a-t-il ajouté. Il a appelé les victimes à parler «parce que ces blessures, si elles ne sont pas exprimées, détruisent la vie».

Le préfet a estimé que la prise de conscience au sein de l’Église de la gravité du problème avait grandi mais a reconnu qu’il fallait faire plus en matière de formation des prêtres. Une plus grande participation des femmes dans l’enseignement dans les séminaires et en vue d’assurer un meilleur équilibre affectif, serait une piste à explorer.

Entretien avec le cardinal Marc Ouellet

 

16 septembre 2018, 12:49