Version Béta

Cerca

Vatican News
Le Pape François et Mgr Nunzio Galantino. Le Pape François et Mgr Nunzio Galantino. 

Mgr Nunzio Galantino est nommé président de l’Apsa

Le Pape François a nommé mardi 26 juin Mgr Nunzio Galantino, secrétaire général de la Conférence épiscopale italienne (CEI), au poste de président de l’Administration du patrimoine du Siège apostolique (Apsa), institution qui gère l’ensemble des biens immobiliers du Vatican.

Le Saint-Père a accepté ce 26 juin la démission présentée par le cardinal Domenico Calcagno au poste de président de l'Administration du patrimoine du siège apostolique (Apsa), nommant dans la foulée son successeur: Mgr Nunzio Galantino, évêque émérite de Cassano allo Jonio, et secrétaire général de la Conférence épiscopale italienne (CEI).

Les félicitations du cardinal Basseti

Le cardinal Gualtiero Basseti, président de la CEI, a salué cette nomination, notant qu’elle représentait «un grand acte d’estime et de confiance de la part du Saint-Père» au regard du «secteur extrêmement délicat qu’est la gestion du patrimoine économique du Siège apostolique». Le cardinal italien a par ailleurs souligné «la ligne souhaitée par tous les évêques» concernant les activités de ce dicastère, à savoir «la clarté et la transparence».  

L'administration des biens du Saint-Siège

L’Apsa (dont le nom officiel en latin est l’Administratio Patrimonii Sedis Apostolicae), sous sa forme actuelle, a été créée en août 1967 par le pape Paul VI à partir de l'Administration Spéciale du Saint-Siège (ASSS) et de l'Administration des biens du Saint-Siège (ABSS) qui dépendaient déjà du Souverain pontife.

Dans le motu proprio ''Fidelis dispensator et prudens'' du 24 février 2014, le pape François définissait le  rôle de ce dicastère comme celui de la «banque centrale du Vatican, avec toutes les obligations et responsabilités des institutions analogues dans le monde». Quelques mois plus tard, en juillet 2014, François transfère au nouveau Secrétariat pour l’économie, «la section ordinaire» de l’Apsa, chargée d’administrer les biens du Saint-Siège. L’Apsa ne conserve alors plus que ses missions de banque centrale et assure surtout le role de trésorerie de l’Etat de la Cité du Vatican.  

26 juin 2018, 12:41