Version Béta

Cerca

Vatican News
Des jeunes participants au "Vatican Hackathon". Des jeunes participants au "Vatican Hackathon". 

VHacks, le premier marathon informatique du Vatican

Pendant 36 heures, entre le 8 et le 11 mars, 120 étudiants sont réunis dans la Cité du Vatican pour le premier hackathon de l’histoire de la cité papale. Le but de ce rassemblement informatique: allier technologie avec égalité et inclusion sociale.

Entretien réalisé par Marine Henriot - Cité du Vatican

C’est un véritable marathon informatique qui se déroule du 8 au 11 mars entre les murs du Vatican. 120 étudiants, venus du monde entier participent au premier hackathon de la cité papale, le «Vhacks». L'événement est organisé par le Secrétariat pour la Communication du Vatican, le think tank Optic et des étudiants de Harvard et du MIT, en partenariat avec Google et Microsoft.  

Marathon interreligieux et intercommunautaires 

Un hackathon, c’est un rassemblement  de développeurs informatiques, réunis pour élaborer des programmes, tels que des applications ou des logiciels. Les participants à ce projet inédit sont issus de toutes les religions mais pas seulement, de nombreux athés sont aussi présents.

«Il y a une minorité de catholiques. Nous avons beaucoup de musulmans qui participent, ainsi que des juifs et des athées. L'événement est paritaire et les cinq continents sont représentés», détaille au quotidien britannique Jakub Florkiewicz, un étudiant de Harvard à l'origine du hackathon.

Les étudiants sont amenés à plancher sur trois thèmes, chers au Pape François qui soutient cette initiative: l’inclusion sociale, le dialogue interreligieux, les migrants et les réfugiés.

De l’idée au projet

À l’issue des 36 heures de marathon informatIque, les organisateurs attendent des projets concrets, tels que des applications utilisables par des ONG par exemple. Père Eric Salobir est le président d'Optic, le think tank affilié au Saint-Siège travaillant sur les médias et le numérique, il nous explique l’objectif de cet hackathon inédit.

Interview du Père Eric Salobir, le président d'Optic
10 mars 2018, 08:42