Cerca

Vatican News
Le nouvel orgue digital installé dans la basilique Saint-Pierre. Le nouvel orgue digital installé dans la basilique Saint-Pierre.  

Un nouvel orgue digital pour les cérémonies pontificales

Inauguré lors de la messe de minuit, le nouvel instrument vient substituer l'orgue à tuyaux jusqu'ici utilisé dans la basilique Saint-Pierre. Une invovation technologique pour répondre aux défis des nouvelles communications.

«Les nouvelles exigences ont besoin de nouvelles solutions». C’est ainsi que Mgr Massimo Palombella, directeur du chœur de la chapelle Sixtine commente l’utilisation d’un nouvel orgue installé dans la basilique Saint-Pierre en cette fin d’année 2017. Depuis la messe de la nuit le 24 décembre dernier, les célébrations pontificales sont désormais accompagnées par le son d’un orgue électronique. Celui-ci vient remplacer l’orgue à tuyaux jusqu’ici utilisé pour accompagner les chœurs.

Le nouvel instrument a été installé aux côtés de son ancêtre, à proximité de l’autel principal. Cette innovation technologique correspond aux nouveaux moyens de communications au service des cérémonies vaticanes. « Jusqu’à aujourd’hui, le son des tuyaux était repris par les micros et répercuté par les enceintes installées dans toute la basilique, ou sur la place Saint-Pierre, explique Mgr Palombella, et à travers le signal international des rediffusions, dans le monde entier, ce qui parfois causait des problèmes à cause des coupes de fréquences et les bruits de fond ».

Après le Concile Vatican II, poursuit le directeur de la chapelle Sixtine, toute la basilique Saint-Pierre est devenu un lieu de célébration, qui ont demandé au fil des années une recherche continue de solutions en matière acoustique, afin de diffuser, à travers les médias un son d’une qualité toujours meilleure. Un effort qui a mobilisé ces dernières années les techniciens de Radio Vatican (aujourd’hui Vatican Media), de la Deutsche Grammophon et de la Rai.

Ce nouvel orgue digital se veut un outil au service d’une Eglise capable de dialoguer avec le monde contemporain, montrer la beauté et faire écouter la tradition liturgique, comme réalité vivante. 

 

30 décembre 2017, 18:31