Version Béta

Cerca

Vatican News
Le Pape émérite Benoît XVI en août 2006. Photo d'illustration Le Pape émérite Benoît XVI en août 2006. Photo d'illustration 

Selon Benoît XVI, le cardinal Müller a défendu la tradition dans l'esprit du Pape François

Le cardinal Müller a défendu la foi «dans l’esprit du Pape François», estime le Pape émérite Benoît XVI dans la préface d’un recueil de contributions théologiques, publié à l’occasion des 70 ans du cardinal allemand et des 40 ans de son ordination.

Bernd Hagenkord – Cité du Vatican

Benoît XVI s’adresse au préfet émérite de la Congrégation pour la Doctrine de la foi, le cardinal Gerhard Ludwig Müller, dans la préface d’un livre intitulé Un Dieu trinitaire : Foi chrétienne dans l’ère séculaire, qui a été publié à l’occasion du soixante-dixième anniversaire du cardinal Müller, le 31 décembre 2017, et des quarante ans de son ordination sacerdotale.

Dans cette adresse, le Pape émérite rappelle que le bienheureux Paul VI fut le Pape qui souhaita que les hauts responsables du Vatican aient des mandats de seulement cinq ans ; mais même sans charge particulière, observe-t-il, le cardinal Müller continuera « à servir publiquement la foi », comme prêtre et comme théologien. « Un prêtre, et certainement un évêque et un cardinal, n’est jamais simplement à la retraite », écrit Benoît XVI. Le 1er juillet dernier, au terme de son mandat de 5 ans,  le Pape François n’avait pas reconduit le cardinal Müller à la tête de la Congrégation pour la Doctrine de la foi.

 

« Dans l’esprit du Pape François »

 

Le Pape émérite évoque le rôle du préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la foi, charge qu’il occupa lui-même pendant vingt-quatre ans : un rôle où la sagesse ne se mesure pas seulement aux compétences théologiques, mais également à la capacité de reconnaître les limites de cette connaissance. Pour Benoît XVI, le cardinal Müller a passé ses années à Rome justement en cherchant à faire cela. Il conclue son adresse en affirmant que le cardinal a « défendu les claires traditions de la foi, mais dans l’esprit du Pape François, tu as cherché à comprendre comment elles pouvaient être vécues aujourd’hui ».

Dans ce livre de près de 700 pages, publié en allemand aux éditions Herder, on compte une trentaine de contributions. Elles sont signées notamment par Mgr Luis Ladaria Ferrer, successeur du cardinal Müller à la Congrégation pour la Doctrine de la foi, par le cardinal Reinhard Marx, archevêque de Munich, le cardinal Angelo Scola, archevêque émérite de Milan ou Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour la Promotion de l'unité des chrétiens.

28 décembre 2017, 19:02