Recherche

Le samedi 8 janvier 2022, le Pape François a reçu en audience l'association italienne Saints Pierre et Paul. Le samedi 8 janvier 2022, le Pape François a reçu en audience l'association italienne Saints Pierre et Paul.   (Vatican Media)

Le Pape a reçu l’association des Saints Pierre et Paul, héritière de Paul VI

Dans le contexte de la pandémie, François a invité les membres de l'association italienne, fondée il y a 50 ans par la volonté de Paul VI, à accomplir leur service, en particulier auprès des fidèles et des visiteurs de la basilique vaticane, avec le sourire qui communique la bonté de Jésus. Ils les a invités à être des artisans de la rencontre.

Tiziana Campisi - Cité du Vatican

Un remerciement pour les 50 années passées dans les activités culturelles et caritatives, mais surtout pour le service dans la basilique Saint-Pierre et lors des célébrations liturgiques papales. C'est sur ces deux points que le Pape s'est adressé, ce samedi 8 janvier,aux membres de l'association des Saints Pierre et Paul, réunis dans la salle Paul VI avec leurs familles, qui ont célébré l'année dernière le 50ème anniversaire de leur fondation. «Il est beau de voir qu'au cours de ce demi-siècle de vie, vous êtes passés du statut de 'gardes d'honneur palatins' à l'honneur d'être 'au service' de l'humanité pèlerine, témoignant ainsi de manière particulière de la vie chrétienne, de l'apostolat et de la fidélité au Siège apostolique», a déclaré François, évoquant le passé de l'association, fondée en 1971 par la volonté de Paul VI afin de reprendre l'héritage des idéaux de la Garde d'honneur palatine, après la dissolution, l'année précédente, du corps armé papal.

François a ensuite mis en évidence les services rendus quotidiennement par les membres du corps constitué conformément au Code de droit canonique, et a souligné que la vie est «l'art de la rencontre» et que la rencontre «est comme l'oxygène de la vie».

Prendre conscience de ce qui compte vraiment 

Afin que le «précieux service» des membres de l'association des Saints Pierre et Paul «continue à être un témoignage» pour ceux qui s'y rattachent, «dans un contexte qui ressentira encore les effets de la pandémie», François les a exhorté à repartir «avec plus d'humanité, en regardant Jésus, avec l'espérance dans le cœur».

L’évêque de Rome a également insisté sur le fait que la pandémie a permis de prendre conscience que «ce qui compte vraiment dans la vie, ce sont les relations humaines», que «nous ressentons tous le besoin de nous aimer, de vivre plus unis, d'entendre des paroles bonnes et encourageantes qui nous sont adressées et, à notre tour, de les donner avec un style de vie plein d'espérance», et c'est pourquoi il encourage à «continuer à montrer ce visage avec plus d'humanité».

Enfin, c'est précisément en regardant Jésus que «nous nous sentons de plus en plus appelés à un service quotidien fait d'accueil, de partage, d'écoute fraternelle, de proximité humaine», a expliqué François montrant ainsi, «avec des faits, la beauté et la force de l'Évangile».

08 janvier 2022, 14:59