Recherche

Le Pape François et le métropolite Hilarion. Le Pape François et le métropolite Hilarion.  (Vatican Media)

Rencontre entre le Pape et Hilarion: fraternité et engagement commun

Le Pape François a reçu le métropolite orthodoxe Hilarion, président du département des relations extérieures du Patriarcat de Moscou. Il a réaffirmé «l'esprit de fraternité» et l'engagement commun à «rechercher des réponses humaines et spirituelles concrètes». Les deux hommes ont ensuite échangé des vœux pour les récents anniversaires du Pape et du Patriarche de Moscou et de toute la Russie, Kirill.

Vatican News

«Esprit de fraternité» et «engagement commun»: tels ont été les traits saillants de la rencontre entre le Pape François et le métropolite de Volokolamsk et président du département des relations extérieures du Patriarcat de Moscou, Hilarion Alfeïev, qui a eu lieu ce matin à 7h50 dans un bureau de la salle Paul VI et a duré une heure. «Au cours de l'entretien, rapporte la Salle de presse du Vatican, certains sujets ont été abordés qui sont une source de préoccupation commune et face auxquels il y a un engagement commun à chercher des réponses humaines et spirituelles concrètes».

Le souvenir de la rencontre d'il y a cinq ans à Cuba

Au cours de la réunion, Hilarion a transmis à François ses meilleurs vœux, tant personnels qu'au nom du patriarche Kirill, pour son 85e anniversaire, célébré le 17 décembre. Le Souverain pontife a accueilli ces salutations «avec gratitude», exprimant «des sentiments d'affection et de proximité avec l'Église russe» et avec Kirill lui-même, qui a récemment eu 75 ans. Le Pape a également exprimé sa gratitude, rappelant «le chemin de fraternité que nous avons parcouru ensemble et la conversation que nous avons eue à La Havane en 2016».

Échange de cadeaux

Enfin, l'échange de cadeaux: Hilarion a offert au Pape «une icône de la Vierge du Signe», tandis que François a offert une mosaïque représentant la Vierge «synkatabasis de Dieu», ainsi que des volumes de documents pontificaux, le Message pour la paix de 2022 et le «Document sur la fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune», signé par le Pape et le grand imam d'Al-Azhar Ahmad Al-Tayyib à Abu Dhabi, aux Émirats arabes unis, le 4 février 2019.

Plus précisément, la mosaïque offerte par François représente la Mère de Dieu qui, de ses mains, forme une échelle (synkatabasis, précisément) pour l'Enfant Jésus, descendu du ciel pour le salut de l'humanité. L'œuvre se présente sous la forme d'un livre qui, pour les chrétiens, représente la Parole de Dieu. Le volume est en bois et la couverture incrustée représente la basilique Saint-Pierre avec la colonnade du Bernin.

Réunions précédentes

La première rencontre entre le Pape François et le métropolite de Volokolamsk a eu lieu le 20 mars 2013, au lendemain du début du ministère pétrinien du souverain pontife. Mais au fil des ans, de nombreuses audiences ont eu lieu au Vatican, dont la plus récente en février 2020. À cette occasion, dans une interview accordée à Vatican News, Hilarion a réitéré l'engagement commun des catholiques et des orthodoxes à protéger les chrétiens au Proche-Orient.

En octobre dernier, le métropolite, qui était venu à Rome pour participer à la rencontre internationale «Peuples frères, terre d'avenir», organisée par la Communauté de Sant'Egidio, a remis à François l'édition russe du livre "Prière, souffle de vie nouvelle". Le volume, publié par la Lev en 2019, rassemble les paroles les plus significatives du Pape sur la prière et notamment les catéchèses sur le "Notre Père" et est préfacé par Kirill. Le patriarche de Moscou et de toutes les Russies y souligne que «dans une époque marquée par la crise de la communication, dans la prière du Notre Père, qui nous a été enseignée par Jésus, le pronom "je" n'est pas utilisé, puisque chacun de nous présente cette prière à notre Père céleste au nom de toute l'humanité»

Rencontre espérée entre François et Kirill en 2022

À l’issue de la rencontre avec le Pape, le métropolite s’est exprimé au micro de Radio Vatican/Vatican News, assurant avoir parlé avec François de «la possibilité de sa rencontre avec le patriarche Kirill». «Nous avons analysé quelques idées concrètes relatives au lieu et à la date. Mais ces idées doivent être ultérieurement analysées et finalisées : c’est pourquoi nous ne sommes pas prêts à annoncer la date et le lieu de la rencontre mais nous espérons qu’elle puisse se faire en 2022», a-t-il déclaré.

Interrogé sur la pandémie de Covid-19, Hilarion, s’exprimant à titre personnel, estime que «nous devrions aussi expliquer aux gens qui ne veulent pas se vacciner que le vaccin n’est pas le sceau de l’antéchrist comme certains veulent le faire croire aussi bien au sein de l’Église catholique que de l’Église orthodoxe. Même si les vaccins ne sont peut-être pas efficaces à 100%, jusqu’à présent c’est la meilleure chose qui ait été inventé par l’humanité pour affronter le virus».

 

22 décembre 2021, 11:59