Recherche

Vatican News
Sécurité renforcèe dans la zone verte de Bagdad Sécurité renforcèe dans la zone verte de Bagdad  (ANSA)

Le Pape condamne la tentative d’assassinat contre le Premier ministre irakien

Le Souverain Pontife s’indigne d’un «acte ignoble de terrorisme» ; dans un télégramme signé par le cardinal secrétaire d’État du Saint-Siège, il dit prier pour que le peuple irakien continue sur la voie de la paix.

Dans la nuit du au 7 novembre, la résidence de Mustapha Al-Kazimi a été la cible d’une attaque au drone piégé, en plein cœur de la zone verte, quartier pourtant ultra-sécurisé de Bagdad où se trouvent les principales institutions politiques du pays, ainsi que les représentations étrangères. Le Premier ministre et sa famille en sont sortis indemnes mais la tension s’est considérablement accrue depuis.

Dans un télégramme publié ce mardi matin, le cardinal Parolin fait part au Premier ministre de la solidarité et de la prière du Pape. Rappelons que les deux hommes se sont rencontrés à plusieurs reprises, au Vatican ainsi qu’en Irak même, lors du voyage que le Pape y a effectué en mars dernier.


«En condamnant cet acte ignoble de terrorisme, Sa Sainteté exprime une fois de plus sa confiance qu’avec la bénédiction du Dieu Très-Haut, le peuple irakien sera confirmé dans sa sagesse et sa force à poursuivre le chemin de la paix à travers le dialogue et la solidarité fraternelle», est-il écrit dans ce télégramme.

Bagdad est quadrillé par les forces de sécurité ce mardi : les principaux partis politiques, en pleines tractations pour la formation d’une coalition gouvernementale après les élections du 10 octobre, ont appelé au calme.

09 novembre 2021, 11:33