Recherche

Vatican News
François et le tiers-ordre franciscain François et le tiers-ordre franciscain  (Vatican Media)

Le Pape invite le tiers-ordre franciscain à aller vers les périphéries

François a reçu ce midi au Vatican les membres de l’Ordre franciscain séculier. Dans son discours, il est revenu sur leur vocation et leur mission, rappelant l’importance de la conversion et exhortant à répondre aux nouvelles formes de la pauvreté comme le fit saint François en son temps.

«La vocation du franciscain séculier est de vivre dans le monde l’Évangile dans le style du Poverello, sine glossa ; assumer l’Évangile comme “forme et règle“ de vie» : le Pape exhorte ainsi le tiers-ordre franciscain à «embrasser l’Évangile comme vous embrassez Jésus». C’est parce que Jésus forme leur vie qu’ils assumeront la pauvreté, la minorité et la simplicité comme des signes distinctifs devant tous.

 

Ces séculiers, qui font partie de l’Église en sortie, se plaisent au milieu des gens, souligne François. C’est là qu’ils rendent témoignage de Jésus par «une vie simple, sans prétentions, toujours contents de suivre le Christ pauvre et crucifié, comme le fit saint François et tant d’hommes et de femmes de votre Ordre», explique le Saint-Père. D’où cet encouragement à sortir vers les périphéries existentielles d’aujourd’hui et d’y faire résonner la parole de l’Évangile.

Faire preuve de créativité

«N’oubliez pas les pauvres qui sont la chair du Christ» précise le Pape qui invite les séculiers franciscains à faire preuve de créativité pour faire face aux nouvelles formes de pauvreté. Le Saint-Père souhaite que leur sécularité soit pleine de proximité, de compassion et de tendresse, à témoigner dans «les situations concrètes de chaque jour, dans les relations humaines, dans l’engagement social et politique, alimentant l’espérance dans un lendemain qui soulage la douleur d’aujourd’hui».

Le Pape souhaite aussi aux séculiers que «leur grande famille soit toujours unie, certes dans le respect de la diversité et de l’autonomie des différentes composantes et de chaque membre mais toujours dans une communion vitale réciproque pour rêver ensemble d’un monde où tous sont et se sentent frères».

Ces séculiers franciscains, appelés à la sainteté, se sont convertis, explique le Pape. «Dieu a pris l’initiative», rappelle-t-il et «le pénitent répond en acceptant de se mettre au service des autres et en usant avec eux de miséricorde. Et le résultat est le bonheur». Et de les inviter à s’ouvrir au Christ et à vivre au milieu des gens, comme saint François. «Comme saint François fut miroir du Christ, puissiez-vous ainsi devenir aussi des miroirs du Christ».

 

15 novembre 2021, 12:36