Recherche

Vatican News
Hall principal de la COP26 à Glasgow, le 11 novembre 2021 Hall principal de la COP26 à Glasgow, le 11 novembre 2021  (AFP or licensors)

Environnement: «nous serons confrontés au jugement de Dieu», déclare le Pape

Dans une lettre aux évêques d'Écosse, le Pape revient sur la COP26 qui touche à sa fin à Glasgow. Il souligne notamment l'importance "morale" de faire face au changement climatique, et rappelle que la création est un jardin que Dieu nous a donné à entretenir.

Gabriella Ceraso - Cité du Vatican

François, représenté à la COP26 par le cardinal-Secrétaire d'Etat, Pietro Parolin, «regrette» de ne pas avoir pu y participer personnellement, écrit-il dans cette lettre aux catholiques d’Écosse, publiée à la veille de la clôture de l’évènement.

Il appelle d'abord les évêques écossais à la prière pour le bon déroulement de cette rencontre «destinée à aborder l'une des grandes questions morales de notre temps : la préservation de la création divine, qui nous a été donnée comme un jardin à cultiver et comme une maison commune pour notre famille humaine». Pour François, il est fondamental de rester conscient que la crise est présente, mais qu'il faut en sortir différemment, à travers une nouvelle forme de solidarité globale. Un écho au message prononcé lors de l'ouverture de la COP26, dans un message diffusé par la BBC.


L'environnement : un des grands défis moraux de notre temps

Le Saint-Père formule ensuite une prière pour que Dieu donne «sagesse» et «force» aux dirigeants de la communauté internationale chargés d'affronter un «grand défi» :

«Le temps presse; cette occasion ne doit pas être gâchée, sinon nous serons confrontés au jugement de Dieu pour notre incapacité à être des intendants fidèles du monde qu'Il nous a confié», écrit François.

Prière pour les victimes de la pandémie

Le Pape assure ensuite prier pour les habitants d’Écosse qui souffrent de la pandémie. Il évoque aussi l'unité de l'Église, écrivant le 9 novembre, jour anniversaire de la dédicace de la basilique du Latran, cathédrale de l'évêque de Rome et symbole de la communion de l'Église avec le Siège de Pierre. François encourage l'Église d'Écosse à «persévérer dans une fidélité au Seigneur éprouvée».

Puis, confiant le pays à Marie, le Pape écrit en conclusion de sa missive: «En ces temps difficiles, puissent tous les disciples du Christ en Écosse renouveler leur engagement à être des témoins crédibles de la joie de l'Évangile et de son pouvoir d'apporter lumière et espérance dans l'effort, pour construire un avenir de justice, de fraternité et de prospérité, tant matérielle que spirituelle».

11 novembre 2021, 13:08