Recherche

Vatican News
Messe des Rameaux célébrée dans une église de Bagdad, le 28 mars 2021 Messe des Rameaux célébrée dans une église de Bagdad, le 28 mars 2021 

Un équipement d'oxygène médical donné par le Pape à un hôpital irakien

Mardi 23 novembre, une installation permettant la production d'oxygène médicinal a été bénie et officiellement inaugurée à l'hôpital Saint-Raphaël de Bagdad. Elle avait été donnée par le Pape François.

Ce don et son inauguration ont été permis grâce aux fonds mis à disposition par la Secrétairerie d'État, la Congrégation pour les Églises orientales et l’Aumônerie apostolique.

Sœur Maryanne Pierre, de la congrégation des sœurs dominicaines de la présentation de la Sainte Vierge, a exprimé sa gratitude pour le précieux cadeau du Saint-Père. Ghaleb Mansoor Sawa, directeur de l'hôpital Saint-Raphaël de Bagdad, et le Dr Amjad Khacheek Majeed, chef du département d’analyses médicales, ont quant à eux confirmé que la machine est déjà en fonctionnement régulier et qu'elle produit de l'oxygène depuis plusieurs mois pour les besoins de l’hôpital Saint-Raphaël, ainsi que pour l'approvisionnement d'autres hôpitaux, y compris des hôpitaux publics d'autres villes.

Un soutien bienvenu

L’installation, qui a déjà fait ses preuves face au Covid-19, sera également essentielle pour les éventuelles prochaines vagues de la pandémie sur le sol irakien, d'autant plus que le système médical y est précaire. Deux hôpitaux ont été frappés par de graves incendies ces derniers mois, à Bagdad puis à Nassriyah. 

Après avoir atteint un pic fin juillet dernier, le nombre de contaminations décroit de manière continue en Irak. Le 23 novembre, près de 900 nouveau cas ont été enregistrés – contre 13 500 le 28 juillet. Le pays a annoncé samedi dernier avoir reçu 1,2 million de doses du vaccin Pfizer contre le coronavirus dans le cadre du programme d'aide internationale Covax.

24 novembre 2021, 16:08