Recherche

Vatican News
Un restaurant à Sydney, le 11 octobre 2021 Un restaurant à Sydney, le 11 octobre 2021 

Alimentation: le Pape appelle à renforcer la logique de la solidarité

Un message du Pape François a été rendu public vendredi 15 octobre, en vue de la journée mondiale de l’alimentation célébrée le 16. «Chacun d'entre nous a un rôle à jouer dans la transformation des systèmes alimentaires au bénéfice des personnes et de la planète», écrit-il, invitant à agir dans plusieurs domaines.

Adélaïde Patrignani – Cité du Vatican

«Vaincre la faim une fois pour toutes est un objectif ambitieux», reconnaît le Pape dans ce message adressé à Qu Dongyu, directeur général de la FAO.

Pour cette édition 2021 de la Journée mondiale de l’alimentation, la FAO invite plus spécialement à «agir pour l’avenir». Autrement dit, améliorer la production, la nutrition, l’environnement… et donc parvenir à une meilleure qualité de vie.

Une situation paradoxale

Cela nécessite une «action concertée», note François, afin que «chacun ait accès à des régimes alimentaires qui assurent une durabilité environnementale maximale et qui soient à la fois adéquats et abordables». «Chacun d'entre nous a un rôle à jouer dans la transformation des systèmes alimentaires au bénéfice des personnes et de la planète», ajoute le Saint-Père, invitant à un engagement actif «à tous les niveaux».

Aux yeux du Pape, cette action devrait prendre forme en priorité «sur le terrain, en mer, à table et dans la réduction des pertes et gaspillages alimentaires», en commençant «par notre vie quotidienne et les gestes les plus simples». Le Successeur de Pierre relève d’ailleurs un paradoxe en matière d'accès à l'alimentation: «d'une part, plus de 3 milliards de personnes n'ont pas accès à une alimentation nutritive, tandis que d'autre part, près de 2 milliards sont en surpoids ou obèses en raison d'une mauvaise alimentation et d'un mode de vie sédentaire».


L’importance des petits producteurs

Dans ce contexte, producteurs et les consommateurs sont encouragés «à faire des choix éthiques et durables et sensibiliser les jeunes générations au rôle important qu'elles jouent pour faire d'un monde sans faim une réalité». «Connaître notre maison commune, la protéger et être conscient de son importance est la première étape pour devenir des intendants et des promoteurs de l'environnement», écrit François.

Par ailleurs, le Souverain Pontife voit dans la pandémie l’occasion d’un changement de cap concernant le système alimentaire mondial. «À cet égard, la précieuse contribution des petits producteurs est cruciale, car elle facilite leur accès à l'innovation qui, appliquée au secteur agroalimentaire, peut renforcer la résilience au changement climatique, augmenter la production alimentaire et soutenir ceux qui travaillent dans la chaîne de valeur alimentaire», estime le Pape.

Il appelle enfin à «surmonter la logique froide du marché», et à «renforcer la logique de la solidarité».

«Que ceux qui sèment des graines d'espoir et d'harmonie se sentent soutenus par ma prière, en souhaitant que leurs initiatives et projets soient toujours plus fructueux et réussis», écrit François en conclusion de ce message, demandant de continuer avec générosité le combat contre la pauvreté et la faim dans le monde.

15 octobre 2021, 12:54