Recherche

Vatican News

35 ans après, la rencontre d'Assise reste dans les mémoires

Le 27 octobre 1986, la prière pour la paix organisée dans la ville de saint François fut la première occasion de réunir les chefs spirituels de nombreuses religions. Elle demeure l'une des images les plus marquantes du pontificat de Jean-Paul II.

Ce rassemblement historique, qui fut l’occasion de réunir des personnalités aussi diverses que Jean-Paul II, le Dalaï-Lama ou encore le Grand-Rabbin de Rome Elio Toaff, a donné lieu aujourd’hui à une commémoration en deux temps, avec une réception au réfectoire de la Portioncule en présence de différents chefs religieux, et la cérémonie du matin intitulée "Esprit d'Assise", que le diocèse a organisée dans le centre historique, en collaboration avec les autorités civiles.

La prière d'octobre 2021 a porté sur le sort et la vie des enfants soldats, conformément aux souhaits de l'évêque d’Assise, Mgr Domenico Sorrentino.

La ville d’Assise honorée pour son rôle dans la protection des juifs

Au centre des festivités a figuré le nouveau statut d'Assise, ville qui est aujourd'hui déclarée "Maison de vie" pour avoir sauvé des centaines de Juifs pendant les années sombres de la Seconde Guerre mondiale.

Une plaque a éTé dévoilée pour cette reconnaissance décernée par la Fondation internationale Raoul-Wallenberg, l'ONG créée à la mémoire du diplomate suédois du même nom qui a sauvé des milliers de vies des persécutions nazies en Hongrie, et dont la mission est de mettre en lumière les nombreux héros silencieux actifs sur ce front au cours de ces années. La population de la ville d’Assise fut en effet collectivement engagée dans un réseau de sauvetage clandestin qui avait établi son siège à l'intérieur de l'évêché.

27 octobre 2021, 17:43