Recherche

Vatican News
L'Université pontificale du Latran. L'Université pontificale du Latran. 

Le message du Pape au Congrès théologique international

Le Congrès théologique international s'ouvre ce mardi à l'université pontificale du Latran, sur le thème « la Sagesse de la Croix dans un Monde Pluriel ». «L’immense puissance salvifique qui surgit de la faiblesse de la Croix indique à la théologie l’importance d’un style qui sache unir la hauteur de la pensée à l’humilité du cœur» souligne le Saint-Père dans un message au supérieur général de la Congrégation passioniste qui organise l'évènement.

Le Congrès théologique international s'est ouvert ce mardi à l'Université pontificale du Latran. Organisé par la Congrégation de la Passion de Jésus-Christ (Les Passionnistes), il a pour thème « la Sagesse de la Croix dans un Monde Pluriel » et s'achèvera le 24 septembre. A l'occasion de cet évènement, le Pape François a adressé un message au père Joachim Rego, Supérieur Général de la Congrégation de la Passion de Jésus Christ dans lequel il revient sur l'importance de ce congrès. 

Voici le messaqge du Saint-Père en français:

«J’adresse une cordiale salutation aux Participants au Congrès

Théologique International, qui aura lieu près de l’Université Pontificale du Latran du 21 au 24 septembre prochain, sur le thème « la Sagesse de la Croix dans un Monde Pluriel ». Ce Congrès se situe dans le Contexte des Célébrations Jubilaires pour le Troisième Centenaire de la Fondation de la Congrégation passioniste et se propose d’approfondir l’actualité de la Croix au cœur des multiples aréopages contemporains. Il répond en un sens au désir de Saint Paul de la Croix de travailler pour que le Mystère pascal, centre de la foi chrétienne et charisme de la Famille religieuse passioniste, rayonne et se diffuse, en réponse à Charité divine et pour venir à la rencontre des attentes et des espérances du monde.

L’Apôtre Paul parle de la largeur, de la longueur, de l’hauteur et de la profondeur de l’amour du Christ (cf. Ep 3,18). En contemplant le Crucifié, nous voyons tout ce qui est humain embrassé par la miséricorde de Dieu. Son amour de kénose et de compassion désire toucher, à travers la Croix, les quatre points cardinaux et rejoindre à l’extrême notre condition, reliant d’une manière indissociable le rapport vertical avec Dieu et celui horizontal avec les hommes, en une fraternité que la mort de Jésus a définitivement rendu universelle. 

L’immense puissance salvifique qui surgit de la faiblesse de la Croix indique à la théologie l’importance d’un style qui sache unir la hauteur de la pensée à l’humilité du cœur. Face au Crucifié, elle est donc invitée à se tourner vers la condition la plus fragile et concrète de l’homme, renonçant à toutes formes et d’intentions polémiques, partageant joyeusement la fatigue de l’étude et recherchant avec confiance les précieuses semences que le Verbe répand dans la pluralité morcelée et parfois contradictoire de la culture. 

La Croix du Seigneur, source de salut pour l’homme de tout lieu et de tout temps, est en cela actuelle et efficace, surtout en une situation comme celle d’aujourd’hui, caractérisée par des changements rapides et complexes. C’est donc opportunément que le Congrès théologique se propose de décliner la Sagesse de la Croix en divers milieux – comme les défis de la culture, la promotion de l’humanisme, le dialogue interreligieux et les nouvelles formes de l’Evangélisation – associant à la réflexion scientifique une série de manifestions qui en attestent l’incidence bénéfique en diverses situations. 

Je souhaite donc que l’initiative, tout en promouvant de féconds échanges théologiques, culturels, et pastoraux, contribue à une lecture renouvelée des défis contemporains à lumière de la Sagesse de la Croix, pour favoriser une évangélisation fidèle au « style » de Dieu et proche de l’homme. En formulant mes souhaits cordiaux pour ces journées d‘étude, j’invoque la protection de la Vierge Sainte et de Saint Paul de la Croix, et de cœur je donne aux intervenants, aux organisateurs, et à tous ceux qui prennent part à cette Assise importante, la Bénédiction Apostolique, en demandant à tous de continuer à prier pour moi»

 

21 septembre 2021, 10:00