Recherche

Vatican News
Saint Jean-Marie Vianney, curé d'Ars, né le 8 mai 1786, mort le 4 août 1859. Saint Jean-Marie Vianney, curé d'Ars, né le 8 mai 1786, mort le 4 août 1859.  

Mémoire du curé d'Ars: le Pape invite à prier pour les prêtres

En ce 4 août où l'Église universelle célèbre la mémoire liturgique de saint Jean-Marie Vianney, le Pape François a évoqué lors de l’audience générale ce saint, patron des curés du monde entier, comme source d'inspiration pour les prêtres, appelés à «prêcher l'Évangile du salut».

Amedeo Lomonaco - Cité du Vatican

«Aujourd'hui, mémoire de Saint Jean Marie Vianney, je vous invite à prier de manière particulière pour vos curés et pour tous les prêtres. Qu'ils puissent, en s'inspirant de l'exemple du Saint Curé d'Ars, offrir leur vie à la mission de prêcher l'Évangile du salut». C’est l'exhortation adressée par le Pape François à l'audience générale, après la catéchèse, dans ses salutations aux fidèles portugais et francophones, auxquels il n'a pas manqué non plus de signaler saint Jean, comme «témoin de l'amour, de la miséricorde et de la solidarité».

Une vie au service du peuple de Dieu

Connu sous le nom de curé d'Ars, Jean-Marie Vianney est né le 8 mai 1786 à Dardilly, près de Lyon, de parents paysans. Il est ordonné prêtre à l'âge de 29 ans et est envoyé en 1818 à Ars, petit village du sud-est de la France, habité par 230 âmes. 

 

Il a consacré toute son énergie à s'occuper des fidèles. Toujours prêt à écouter et à pardonner, il passait jusqu'à 16 heures par jour au confessionnal. Chaque jour, des foules de pénitents venus de toute la France se confessaient à lui. Ars a été rebaptisé «le grand hôpital des âmes». Il veillait et jeûnait pour aider à expier les péchés des fidèles. «Je vais vous dire, dit-il à un confrère, quelle est ma recette: je donne aux pécheurs une petite pénitence et je fais le reste pour eux». Il est décédé le 4 août 1859, à l'âge de 73 ans. Sa dépouille repose à Ars, dans le sanctuaire qui lui est dédié. Il a été béatifié en 1905 par Pie X, et a été canonisé en 1925 par Pie XI en 1929.

Un modèle pour tous les prêtres

Au cours de son pontificat, le Pape a rappelé à plusieurs reprises la figure du saint curé d'Ars. Dans une lettre écrite le 4 août 2019, à l'occasion du 160e anniversaire de la mort de saint Jean-Marie Vianney, le Pape exprimait encouragement et proximité aux «frères prêtres, qui sans faire de bruit, quittent tout pour s'engager dans la vie quotidienne des communautés»; à ceux qui chaque jour mettent leur visage sans se donner trop d'importance, «pour que le peuple de Dieu soit soigné et accompagné». Un trait distinctif de la vie de saint Jean Marie Vianney est la prière. Lors de l'Angélus du 4 août 2019, François avait rappelé également que le saint curé d'Ars était un «modèle de bonté et de charité pour tous les prêtres». «Que le témoignage de cet humble curé totalement dévoué à son peuple, a ajouté le Pape, nous aide à redécouvrir la beauté et l'importance du sacerdoce ministériel dans la société contemporaine».

04 août 2021, 12:17