Recherche

Vatican News
Visite ad limina des évêques de l'Église syro-malabare le 3 octobre 2019 au Vatican. Visite ad limina des évêques de l'Église syro-malabare le 3 octobre 2019 au Vatican.  

Les encouragements du Pape François à l'Église syro-malabare

A l'occasion du synode des évêques syro-malabars, le Souverain Pontife salue les efforts d'unité de cette Église indienne et invite ses membres à appliquer la Sainte Qurbana, la célébration eucharistique de rite syriaque orientale, rite adopté en 1999.

A l'occasion du synode des évêques syro-malabare, le Pape François encourage ses pasteurs sur le chemin de l'unité. Dans une lettre, signée depuis Saint-Jean-de-Latran et datée du 3 juillet, le Pape rappelle d'abord que «le Saint-Siège considère avec une approbation et un encouragement particuliers l'accord conclu à l'unanimité par le Synode des évêques de l'Église syro-malabare en 1999», accord au cours duquel les évêques syro-malabars avaient enteriné «un mode uniforme de célébration de la sainte Qurbana» (la célébration de l'Eucharistie dans le rite syriaque catholique, ndlr).

Le Pape explique en effet «qu'il s'agit là d'un pas important vers une stabilité et une communion ecclésiale accrues dans l'ensemble du corps de votre Église bien-aimée. Les efforts concertés en vue de l'application de cette évolution favorable au cours du grand Jubilé de l'an 2000 ont donné une confiance joyeuse dans votre Église "sui iuris" à mon saint prédécesseur le Pape Jean-Paul II» précise François.

Fraternité et unité

«En dépit de certaines difficultés, qui exigent un discernement permanent dans la vie de votre Église dynamique, les normes approuvées pour la célébration eucharistique ont porté des fruits considérables, y compris l'évangélisation dans les lieux, en particulier les éparchies missionnaires, où toute la communauté s'est jointe à une observance pacifique et priante, interprétant le consensus continu de la hiérarchie comme un fruit de l'Esprit Saint» constate le Saint-Père dans sa lettre.

Le Pape «encourage vivement les évêques syro-malabars à persévérer, et confirme leur "marche ensemble" ecclésiale avec le peuple de Dieu» peut-on lire encore, et invite «tout le clergé, les religieux et les fidèles laïcs à procéder à une mise en œuvre rapide du mode uniforme de célébration de la Sainte Qurbana, pour le plus grand bien et l'unité de votre Église». François conclut sa missive en demandant à l'Esprit Saint d'éclairer les évêques syro-malabars dans leur chemin synodal. 

Née suite à l'évangélisation de l'apôtre Thomas, l'Église catholique syro-malabare s'est implantée à l'origine dans l'État du Kerala, au sud du pays. Forte de plus de 3,5 millions de fidèles, cette Église étend désormais son territoire à toute l'Inde après une décision du Pape François prise en octobre 2017.

 

 

 

 

 

06 juillet 2021, 11:40