Recherche

Vatican News
L'hôpital Gemelli de Rome, où séjourne le Pape François. L'hôpital Gemelli de Rome, où séjourne le Pape François.   (AFP or licensors)

Le Pape François est «alerte et en bonne santé»

L'opération du dimanche 4 juillet a duré environ trois heures. Sept jours d'hospitalisation à l'hôpital Gemelli sont prévus.

Vatican News

Le Pape François est «en bonne santé et est alerte», a déclaré ce lundi 5 juillet à la mi-journée le directeur du Bureau de presse du Saint-Siège, Matteo Bruni, dans un nouveau communiqué sur les conditions de santé du Souverain Pontife après l'opération qu'il a subie dimanche soir.

«Sa Sainteté le Pape François - a précisé Matteo Bruni - est en bon état général, alerte et respire spontanément. L'intervention chirurgicale pour sténose diverticulaire réalisée dans la soirée du 4 juillet a consisté en une hémicolectomie gauche et a duré environ 3 heures

Quant au séjour du Pape à l'hôpital Gemelli, il devrait durer environ une semaine, sauf en cas de «complications».

Nombreux messages de soutien

Après l’annonce de l’hospitalisation du Pape, de nombreux messages de soutiens ont été envoyés, à l’image de celui de la communauté diocésaine de Rome qui se dit «proche du Pape François et exprime en ce moment toute son affection et sa dévotion filiale». Les évêques italiens ont également envoyé leurs vœux dans un message signé par leur président, le cardinal Gualtiero Bassetti. «En apprenant la nouvelle de votre admission à l'hôpital Gemelli pour une intervention chirurgicale, nous avons prié pour vous, en confiant votre santé au Père», est-il écrit.

Le Patriarche de Constantinople, Bartholomée 1er, a adressé au Pape ses «voeux fraternels pour une rapide convalescence». Assurant de sa prière pour le succès de l'opération, il exprime son souhait de revoir prochainement François afin de «déployer ensemble l'indispensable mission d'unité à laquelle le Christ nous appelle». Citant la Première Lettre de saint Paul aux Corinthiens, dans laquelle l'apôtre explique que «la faiblesse de Dieu est plus forte que les hommes» (1 Cor 1 , 25), le Patriarche Bartholomée livre une lecture spirituelle de cette hospitalisation du Pape en écrivant que «le mystère du Christ mort et ressuscité se développe aussi dans la faiblesse de notre nature touchée par la Chute, et dans nos souffrances, afin que l'Évangile soit vécu en nous».

Confirmant l'amitié qui les lie, le Grand-Imam sunnite Ahmad al-Tayyeb, de l'Université d'Al Azhar, exprime sur Twitter ses souhaits à son «cher frère» pour un «prompt rétablissement qui le rendra à sa mission pour l'humanité.»

«Nous souhaitons à Sa Sainteté le Pape François un prompt rétablissement après son opération», peut-on lire sur le compte Twitter de l’ambassade américaine auprès du Saint-Siège. «Sainteté @Pontifex_fr, bon rétablissement après votre opération!», a également tweeté l'ambassade de France près le Saint-Siège. «Mes meilleurs vœux de prompt rétablissement au Pape qui doit faire face à une opération difficile» a écrit, également sur Twitter, Riccardo Di Segni, grand rabbin de la communauté juive de Rome.

À noter également le soutien de la classe politique italienne, et celui du président de la Péninsule: «Les affectueuses pensées de tous les Italiens, dont je me fais l'interprète en joignant les miennes, accompagnent Votre Sainteté en ces heures, ainsi que les vœux les plus cordiaux d'une bonne convalescence et d'un rétablissement encore meilleur et rapide», a ainsi écrit Sergio Mattarella.

De nombreux autres chefs d’Etats ont aussi envoyé leurs encouragement et sympathie au Pape François, comme le président israélien Reuven Rivlin, ou encore Nicolas Maduro, président du Venezuela.

05 juillet 2021, 12:08