Recherche

Vatican News
Campagne vaccinale anti-covid en Argentine, le 16 juin 2021. Campagne vaccinale anti-covid en Argentine, le 16 juin 2021.   (ANSA)

Le Pape prie pour les malades de la Covid en Argentine

«Je vous bénis, continuez comme ça» sont les mots avec lesquels le Pape a encouragé le groupe de compatriotes du mouvement "Entretiempo", qui lui a écrit pour raconter leur récitation quotidienne du chapelet à l’intention des personnes touchées par le coronavirus. Une expérience née spontanément.

Alessandro De Carolis - Cité du Vatican

Même un petit mot peut faire la différence entre la douleur et la consolation, surtout s’il vient de la Maison Sainte-Marthe de la plume du Pape François. Tout s'est passé en un laps de temps très court. Le 27 juillet, vers midi, Rodrigo Fernández Madero, du mouvement argentin Entretiempo, a envoyé un courriel au Pape pour lui faire part d'une initiative qui était née sans que personne ne l'ait planifiée, résultat des moments difficiles vécus dans le monde entier: la nouvelle d'amis communs malades du Covid, la proposition de prier le chapelet pour eux. Le 28 juillet, la lettre du Pape est arrivée: «Très cher frère, merci pour le courriel. Et un grand merci pour la prière du rosaire. A vous et à tous les amis d'Entretiempo, j'adresse mes salutations cordiales et ma bénédiction. Continuez à faire du bon travail».

«Moins de 24 heures se sont écoulées et le Pape m'a répondu», a fait savoir avec stupéfaction Rodrigo Fernández Madero à l'agence catholique argentine Aica, en rendant compte de l'échange de messages avec le Souverain pontife et en envoyant également l'image de la note manuscrite.

«Le Pape prend soin de nous»

Le 14 juillet dernier, l'Argentine a franchi le triste cap des 100 000 décès dus au coronavirus et 5 000 autres sont venus s'ajouter au décompte, après les quelque 300 morts des dernières 24 heures. Le pic vertigineux de contagions s'était produit entre avril et mai et maintenant, comme presque partout ailleurs, c'est le variant Delta qui suscite l'inquiétude. Pour ce groupe de dévots argentins de la Vierge Marie, la solidarité du Pape a permis d'apaiser bien des inquiétudes. «Il me semble que c'est un geste d'immense amour de sa part», a poursuivi Fernández Madero à Aica, «de nous avoir donné sa réponse si rapidement, compte tenu de tout ce qu'il doit faire».

30 juillet 2021, 14:24