Recherche

Vatican News
Le Pape saluant la délégation de la prison de Rebibbia, le 21 juin 2021 à la Maison Sainte-Marthe. Le Pape saluant la délégation de la prison de Rebibbia, le 21 juin 2021 à la Maison Sainte-Marthe.  (ANSA)

Les encouragements du Pape à un groupe de prisonniers de Rebbibia

Des prisonniers de Rebibbia ont été reçus à la maison Sainte-Marthe ce lundi matin en compagnie du directeur, de deux femmes magistrats et d'autres fonctionnaires. Ils ont ensuite visité les Musées du Vatican, avec la directrice Barbara Jatta.

Giampaolo Mattei

Douze détenus du troisième centre de détention de Rebibbia ont apporté un panier de pain frais au Pape ce matin à 8h45 à la Maison Sainte-Marthe. Ils ont préparé ce pain hier soir, de leurs propres mains, précisément pour dire merci à François «pour le don d'espérance qu'il nous offre à nous, détenus», a témoigné l’un d’eux.

Dans une ambiance familiale, le Pape leur a confié son attention pour les personnes qui vivent l'expérience de la prison, en rappelant ses visites régulières dans les prisons en Argentine, et en les assurant de ses prières également pour leurs familles.

Une sortie «communautaire» pour préparer la réinsertion

«Aujourd'hui, toute la communauté carcérale a vécu une expérience très importante avec le Pape», a expliqué le père Moreno Versolato, religieux des Serviteurs de Marie, aumônier de la plus petite des quatre prisons romaines. Le père Moreno tient à employer le terme de «communauté», car «aujourd'hui, ici, au Vatican, nous sommes réunis : douze détenus, la directrice de la troisième prison de Rebibbia, Anna Maria Trapazzo, trois éducateurs, des agents de la police pénitentiaire et deux femmes juges de probation».

La présence des deux juges, Anna Vari et Paola Cappelli, a noté l'aumônier, a une signification forte: «Ce sont elles qui évaluent et signent les permis dans les parcours de réinsertion sociale, à travers les mesures alternatives de semi-liberté, et il est extraordinaire qu'ici aujourd'hui elles vivent, directement avec les détenus, une expérience de beauté qui est une "école de vie" pour tous», a-t-il expliqué.

La visite des Musées du Vatican, une ouverture à la vie et à la beauté

L'aumônier a été relayé par la directrice des Musées du Vatican, Barbara Jatta, qui a chaleureusement accueilli la délégation de Rebibbia: «Ces galeries sont la maison de tous. Ici, chacun, avec sa propre sensibilité, peut saisir "quelque chose" qui a de la valeur pour sa vie et peut la rendre meilleure. Aujourd'hui, c'est avec une grande joie que les Musées du Vatican se présentent et s'offrent aux détenus et à ceux qui les accompagnent comme une inspiration à la beauté qui touche l'âme dans ses profondeurs», a expliqué Barbara Jatta.

La visite des musées a une importance symbolique très forte, a ajouté le père Moreno, «car en cette période de pandémie, les détenus ont beaucoup souffert de l'isolement et de la marginalisation dus à l'impossibilité d'embrasser leurs proches». Ce sont des situations extrêmes, vraiment «sur le fil du rasoir», et il est facile de céder à la tentation de céder au conflit et à la colère.

Dans ce contexte difficile, les nombreux gestes d’attention du Pape François sont une importante source de réconfort pour les prisonniers mais aussi pour le personnel pénitentiaire. «Ce matin, nous l'avons personnellement remercié, tous ensemble, pour la proximité qu'il nous témoigne continuellement», a témoigné l’aumônier. Ils l’ont notamment remercié «pour ses prières et pour ses demandes aux autorités politiques de changer toujours plus les conditions de détention, surtout là où la dignité de la personne est constamment violée».

21 juin 2021, 15:51