Recherche

Vatican News
Le cardinal Woelki lors de sa conférence de presse du 18 mars 2021. Le cardinal Woelki lors de sa conférence de presse du 18 mars 2021. 

Le Pape organise une visite apostolique dans le diocèse de Cologne

Le cardinal Arborelius et Mgr Van den Hende sont chargés d'examiner la situation pastorale et le traitement des cas d'abus sexuels dans l'archidiocèse allemand.

Isabella Piro - Cité du Vatican

Le Pape François a ordonné une visite apostolique à l'archidiocèse de Cologne, en Allemagne, afin de se faire une idée complète de la question des abus. Cette tâche a été confiée au cardinal suédois Anders Arborelius, évêque de Stockholm, et à Mgr Johannes van den Hende, évêque de Rotterdam et président de la Conférence épiscopale néerlandaise. «Au cours de la première moitié du mois de juin, lit-on dans une lettre de la nonciature apostolique de Berlin, les envoyés du Saint-Siège se feront une idée générale de la situation pastorale complexe de l'archidiocèse et examineront en même temps les éventuelles erreurs commises par le cardinal Rainer Maria Woelki, ainsi que par l'archevêque de Hambourg, Mgr Stefan Hesse, et par les auxiliaires (de Cologne) Mgr Dominikus Schwaderlapp et Mgr Ansgar Puff, concernant les cas d'abus sexuels».

Le 18 mars dernier a été présenté le "Rapport indépendant sur la lutte contre les abus sexuels dans l'archidiocèse de Cologne", commandé en octobre 2020 par le cardinal Woelki lui-même, et résultat d'une enquête menée par le cabinet d'avocats Gercke & Wollschläger. Le document, qui compte plus de 800 pages, couvre la période de 1975 à 2018 dans le but d'identifier les lacunes et les violations légales existantes, ainsi que les responsables. Plus précisément, le rapport fait état de 314 victimes d'abus sexuels, toutes mineures sauf une, et de 202 agresseurs, dont près des deux tiers sont des membres du clergé.

«Je me réjouis du fait qu'avec la visite apostolique, le Pape veuille se faire une idée personnelle de l'enquête indépendante et de ses conséquences. Je soutiendrai le cardinal Arborelius et Mgr van den Hende dans leur travail avec pleine conviction. Je salue tout ce qui sert une enquête objective», a déclaré le cardinal Woelki dans une note publiée aujourd'hui sur le site web de l'archidiocèse.

28 mai 2021, 16:31