Recherche

Vatican News

Pape François: la veillée de Pentecôte, une occasion pour demander pardon

«Nous avons tous besoin de demander pardon au Père de tous, et nous avons aussi besoin de nous pardonner nous-mêmes» : le Pape François l’a martelé dans son message vidéo adressé aux membres des différentes Églises et communautés chrétiennes qui célébraient ce soir à Jérusalem la veillée œcuménique et internationale de Pentecôte organisée par Charis.

Vatican News

«La veillée de Pentecôte de ce soir peut être le début d'un nouveau témoignage», a espéré l’évêque de Rome en s'adressant aux croyants des différentes traditions chrétiennes qui, ce soir, à l'initiative de Charis (le “Catholic Charismatic Renewal International Service”), se sont réunis dans l'église anglicane “Christ Church”, à Jérusalem, en connexion avec des communautés d'autres villes du monde.

Le Pape a rappelé que la descente de l'Esprit Saint sur Marie et les apôtres au Cénacle a transformé à jamais «leurs vies et toute l'histoire». Et jusqu'au lendemain matin, lorsque «des Juifs pieux de toutes les nations, remplis de stupeur» ont entendu ces hommes parler dans leur propre langue. Les Actes des Apôtres décrivent ensuite la première communauté de croyants, ce qui a inspiré au Pape cette réflexion :

«Personne n'était dans le besoin car ils avaient tout en commun. Et les gens disaient d'eux : "Voyez comme ils s'aiment". L'amour fraternel les identifie. Et la présence de l'Esprit les rend compréhensibles. Cette nuit, le "voyez comme ils s'aiment" résonne en moi plus que jamais. Comme c'est triste quand les gens disent des chrétiens "voyez comme ils se disputent". Le monde d'aujourd'hui peut-il dire des chrétiens: "voyez comme ils s'aiment", ou peut-il dire en toute vérité: voyez comme ils se détestent" ou "voyez comme ils se disputent" ? Que nous est-il arrivé ? Nous avons péché contre Dieu et contre nos frères. Nous sommes divisés, nous avons brisé en mille morceaux ce que Dieu a fait avec tant d'amour, de passion et de tendresse. Nous avons tous, tous, besoin de demander pardon au Père de tous, et nous avons aussi besoin de nous pardonner à nous-mêmes.»

L’Esprit Saint change nos cœurs

Le Pape François poursuit en notant qu'aujourd'hui, plus que jamais, l'unité des chrétiens est nécessaire et urgente. Il suffit de regarder le monde frappé par les conséquences de la pandémie. C’est l'effet d'un virus, mais aussi «la conséquence de l'égoïsme qui rend les pauvres de plus en plus pauvres et riches, tandis que la nature est spoliée par l'homme à qui Dieu l'avait confiée», a souligné François.

«Frères et sœurs, la nuit d'aujourd'hui peut être une prophétie, elle peut être le début du témoignage que nous, chrétiens, devons donner ensemble au monde : être les témoins de l'amour de Dieu qui a été répandu dans nos cœurs par l'Esprit Saint qui nous a été donné. L'amour auquel nous, croyants en Jésus, avons été appelés. Pour que ce soir des milliers de chrétiens fassent monter ensemble, des quatre coins de la terre, la même prière : viens Esprit Saint, viens Esprit d'Amour, et change la face de la terre, et change mon cœur», a exhorté le Pape.

François demande à tous les chrétiens est de recommencer à offrir au monde le témoignage d'amour mutuel de la première communauté, de sortir ensemble, changés par l'Esprit, pour changer le monde. En conclusion de son message, le Pape a assuré que «Dieu est fidèle, il ne retire jamais sa promesse», en rappelant la prophétie d'Isaïe et invitant à renoncer à la guerre et à la violence.

 

22 mai 2021, 23:01