Recherche

Vatican News

Le Pape François appelle à la fin des violences à Jérusalem

S’exprimant après la prière du Regina Cæli de ce dimanche 9 mai, le Saint-Père a fait part de sa préoccupation face aux heurts qui secouent depuis quelques jours la ville de Jérusalem. «Ça suffit avec les affrontements», a-t-il lancé. il a également évoqué la situation en Colombie, secouée par un important mouvement de manifestations.

«Je suis avec une inquiétude particulière les événements qui se déroulent à Jérusalem», a déclaré le Pape depuis la fenêtre du Palais apostolique, ce dimanche 9 mai 2021. «Je prie pour qu'elle soit un lieu de rencontre et non d'affrontements violents, un lieu de prière et de paix. J'invite chacun à rechercher des solutions communes afin que l'identité multireligieuse et multiculturelle de la Ville Sainte soit respectée et que la fraternité prévale», a-t-il poursuivi, avant de mettre en garde: «la violence n'engendre que la violence. Ça suffit avec les affrontements».

Flambée de violences depuis une semaine

Un appel lancé alors que de nouveaux heurts se sont déroulés samedi soir entre policiers israéliens et manifestants palestiniens, faisant plus de 90 blessés dans différents quartiers de Jérusalem-Est, comme l’ont annoncé les secouristes du Croissant-Rouge palestinien. Suite à ces violences, une roquette a été tirée depuis la bande de Gaza vers Israël, qui a immédiatement répliqué en bombardant des positions du mouvement islamiste Hamas dans l'enclave palestinienne. Vendredi soir, des accrochages sur l'esplanade des Mosquées avaient fait 205 blessés côté palestinien et 18 dans les rangs de la police israélienne.

À Jérusalem-Est, secteur palestinien occupé par Israël depuis 1967, les tensions sont très vives dans le quartier de Cheikh Jarrah où des manifestations ont lieu tous les soirs depuis une semaine pour protester contre une possible éviction de familles palestiniennes au profit de colons israéliens.

Les derniers affrontements entre policiers israéliens et fidèles sur l'esplanade des Mosquées remontent quant à eux à août 2019. Ils avaient fait des dizaines de blessés palestiniens, le jour d'importantes commémorations juive et musulmane.

Le Pape prie également pour la Colombie

Outre un appel adressé pour Jérusalem et un autre suite à l’attentat qui a eu lieu hier à Kaboul, François a évoqué «les tensions et les affrontements violents en Colombie, qui ont fait des morts et des blessés». Une situation que le Souverain Pontife suit avec «préoccupation». «Il y a beaucoup de Colombiens ici, a-t-il poursuivi en s’adressant à des pèlerins venus Place Saint-Pierre, prions pour votre patrie».

Depuis le 28 avril, la Colombie est secouée par un mouvement de protestation contre le gouvernement de droite du président Ivan Duque. Les manifestants, descendus par milliers dans les rues, font face, dans certaines villes, à une forte répression, qui a fait au moins 26 morts et plus de 800 blessés, selon les chiffres officiels.


09 mai 2021, 13:01