Recherche

Vatican News
Charles de Foucauld Charles de Foucauld 

Le Pape ouvre la voie à sept canonisations

Lors d’un consistoire ordinaire public tenu ce lundi matin au Vatican, le Pape François a validé officiellement sept causes de canonisation dont celle de Charles de Foucauld. La date de la cérémonie n’a pas été précisée.

Vatican News

Deux femmes et cinq hommes deviendront saints dans les mois à venir. Parmi eux, Charles de Foucauld, le prêtre français, «pauvre parmi les pauvres» et «frère universel», comme il se définissait lui-même, qui, au début du siècle dernier, a planté les graines de la Parole divine au cœur du Sahara. La date de leur canonisation n’a cependant pas encore été définie à l’issue du consistoire ordinaire public de ce lundi matin. En cause, les incertitudes liées à la pandémie de Covid-19 qui empêche d’avoir une visibilité à long terme sur les déplacements internationaux et les rassemblements que supposerait une telle cérémonie.

 

Pour le préfet de la Congrégation pour la Cause des Saints, le cardinal Marcello Semeraro, «ces bienheureux ne sont pas seulement admirés par le peuple de Dieu pour la splendeur de leurs vertus, mais ils sont aussi invoqués comme intercesseurs de grâces et de miracles». Après l’office de Tierce, il a présenté au Souverain pontife et aux cardinaux réunis dans la salle du Consistoire «une brève synthèse de l'expérience humaine et spirituelle» des sept bienheureux et bienheureuses qui «en diverses époques et avec des vocations différentes, ont témoigné, les uns par le don suprême de la vie, les autres par l'exercice héroïque de la charité et de la vertu, de la fécondité de la Pâque du Christ, source d'espérance».

Les sept futurs sont donc Charles de Foucauld (1858-1916), prêtre et ermite assassiné en Algérie, César de Bus (1554-1607), fondateur de la Congrégation des Pères de la Doctrine chrétienne, Maria Francesca di Gesù, fondatrice des sœurs tertiaires capucines de Loano, Maria Domenica Mantovani, cofondatrice et première supérieure générale de l’Institut des Petites Sœurs de la Sainte Famille, Luigi Maria Palazzolo, fondateur de l’Istituto delle Suore delle Poverelle – Institut Palazzolo, Giustino Maria Russolillo, fondateur de la Société des Divines Vocations et de la Congrégation des Sœurs des Divines Vocations et Lazare Devasahyam Pillai, tué en Inde en 1752.

03 mai 2021, 13:04