Recherche

Vatican News
L'éruption de La Soufrière, photographiée le 22 avril 2021 depuis la localité de Rosehall. L'éruption de La Soufrière, photographiée le 22 avril 2021 depuis la localité de Rosehall.  ((C)2020)

La compassion du Pape pour Saint-Vincent-et-les-Grenadines

Le Pape François a adressé un message pour les victimes de l’éruption du volcan La Soufrière, dans le petit État de Saint-Vincent-et-Les-Grenadines, dans les Antilles. Son explosion le 9 avril a libéré une colonne de cendres de 10 kilomètres de haut et nécessité l’évacuation d’une grande partie de la population de l’île de Saint-Vincent.

Dans ce télégramme signé par le cardinal Secrétaire d’État Pietro Parolin, le Pape exprime l’assurance de «sa proximité spirituelle pour tous ceux qui sont affectés » par cette éruption volcanique, ainsi que «sa solidarité avec les nombreuses personnes déplacées, forcées d’évacuer leurs maisons» pour se protéger des effets de ce désastre. «En priant d’une façon particulière pour le personnel d’urgence et les volontaires» impliqués dans les opérations de secours, le Pape «confie le peuple de Saint-Vincent-et-les-Grenadines à la Providence aimante de Dieu tout-puissant».

Un appel à l’aide internationale

L’éruption n’a pas fait de victimes directes mais elle met des milliers de personnes dans une situation précaire. L’ONU a lancé un appel à l’aide internationale en évaluant les besoins immédiats à un montant de 29 millions de dollars. Au moins 206 tonnes de denrées alimentaires ont été acheminées depuis la Martinique, département français situé à environ 150 kilomètres au nord de Saint-Vincent. Les systèmes volcaniques de ces deux territoires semblent liés: en 1902, un tsunami provoqué par l'éruption de La Soufrière avait fait 1 600 morts à Saint-Vincent, quelques jours avant celle de la Montagne Pelée à la Martinique, qui avait totalement dévasté la ville de Saint-Pierre, faisant 29 000 morts et ne laissant que deux ou trois survivants.

Heureusement, les connaissances et les outils scientifiques permettent aujourd'hui de mieux anticiper les éruptions et d'évacuer les populations en amont: concernant Saint-Vincent, les dernières éruptions de La Soufrière 1971-72 et de 1979 avaient ainsi été anticipées, tout comme celle de cette année, attendue depuis l'accélération de l'activité sismique enregistrée depuis décembre 2020.

Saint-Vincent-et-les-Grenadines est une ancienne colonie britannique, devenue un État indépendant en 1979, mais toujours membre du Commonwealth, avec la reine d’Angleterre pour chef d’État. Il compte environ 110 000 habitants qui vivent notamment du tourisme. L’île principale de Saint-Vincent, où se trouve La Soufrière, concentre l’essentiel de la population. L’État exerce aussi sa souveraineté sur les Grenadines, un chapelet d’île qui s’étend jusqu’à la Grenade, à quelques kilomètres au sud.

23 avril 2021, 12:33