Recherche

Vatican News
La cathédrale de Makassar en Indonésie, le 28 mars 2021. La cathédrale de Makassar en Indonésie, le 28 mars 2021.  

Le Pape prie pour les victimes de l’attentat de Makassar

Ce dimanche, tandis que la messe venait de s’achever dans la cathédrale de Makassar en Indonésie, deux kamikazes se sont fait exploser près de l’édifice.

«Prions pour toutes les victimes de la violence, en particulier pour celles de l’attentat survenu ce matin en Indonésie, devant la cathédrale de Makassar», a déclaré le Saint-Père avant la prière de l’Angélus.

Selon les autorités locales, la déflagration près de la cathédrale de Makassar proviendrait de deux personnes ayant commis un attentat-suicide. Les deux kamikazes seraient morts, 14 autres personnes blessées, dont des gardes de sécurité et des fidèles.

Le président Joko Widodo a condamné cette attaque et a déclaré qu'elle «n'avait rien à voir avec une quelconque religion, car toutes les religions ne toléreraient aucune forme de terrorisme». «J'appelle les gens à rester calmes pendant qu'ils prient, car l'État garantit que vous pouvez prier sans crainte», a déclaré Joko Widodo dans une allocution télévisée. Il a offert ses prières aux personnes blessées et a déclaré que le gouvernement couvrirait tous les coûts des traitements médicaux.

28 mars 2021, 12:12