Recherche

Vatican News
Le Congrès le 7 janvier 2021, au lendemain de l'assaut des soutiens extrémistes de Donald Trump Le Congrès le 7 janvier 2021, au lendemain de l'assaut des soutiens extrémistes de Donald Trump  (ANSA)

Le Pape appelle les autorités américaines à la responsabilité

A l'issue de la prière de l’angélus ce dimanche, le Pape François a salué le peuple américain après les violences du 6 janvier dernier au Capitole. Il a appelé les Américains et les autorités des États-Unis à maintenir un sens des responsabilités, soulignant que la violence est toujours autodestructrice.

Xavier Sartre – Cité du Vatican

«J’exhorte les autorités de l’État et l’entière population à maintenir un haut sens des responsabilités afin de rasséréner les âmes, de promouvoir la réconciliation nationale et de protéger les valeurs démocratiques enracinées dans la société américaine» : les paroles du Pape François sont claires. Juste après la récitation de la prière de l’angélus, en ce dimanche de fête du Baptême du Seigneur, depuis la bibliothèque du Palais apostolique, le Saint-Père est revenu sur les événements qui ont choqué les États-Unis et le monde entier. La prise d’assaut du Congrès à Washington le 6 janvier dernier par des soutiens extrémistes de Donald Trump, le président sortant, a provoqué une vague de condamnation aussi bien au sein du pays qu’à l’étranger, particulièrement parmi les alliés des États-Unis.

«J’adresse un salut affectueux au peuple des États-Unis d’Amérique» a donc commencé le Pape. «Je prie pour ceux qui ont perdu la vie, cinq personnes». Une femme a été tuée au sein du Congrès par le tir d’un policier, un policier est décédé également des suites de blessures reçues lors des affrontements avec les manifestants, et trois autres personnes ont été tuées dans des circonstances encore à clarifier à proximité des bâtiments du Congrès.

«Je rappelle que la violence est toujours autodestructrice. Rien ne se gagne avec la violence, et beaucoup se perd» a poursuivi le Saint-Père. «Que l’Immaculée Conception, patronne des États-Unis d’Amérique, aide à maintenir vive la culture de la rencontre, la culture du soin comme voie maîtresse pour construire ensemble le bien commun et le fasse avec tous, tous ceux qui habitent cette terre» a-t-il conclu. 

10 janvier 2021, 13:00