Recherche

Vatican News

Notre-Dame-de-Guadalupe: le Pape met l’accent sur la grâce du don

Comme c’est désormais la tradition chaque 12 décembre, le Pape a présidé ce samedi une messe en la basilique Saint-Pierre en la fête de Notre-Dame-de-Guadalupe, vénérée dans tous les pays d’Amérique. Cette année, compte tenu de la pandémie de coronavirus, la messe était célébrée à l’autel de la Chaire de Saint-Pierre, devant un nombre réduit de fidèles.

Vatican News

Le Pape argentin, premier évêque de Rome à provenir d’Amérique latine, a développé dans son homélie, improvisée et prononcée en espagnol, une réflexion en trois mots: «l’abondance, la bénédiction et le don».

«L’abondance, parce que Dieu s’offre toujours en abondance», sans se préoccuper de mettre «des doses», sans calculs. En ce temps qui nous fait cheminer vers Noël, la lecture du Livre du prophète Isaïe met bien en relief ce fait que «Dieu se donne tout entier, comme Il est, totalement», a souligné le Pape argentin.

La  «bénédiction» ensuite, c’est-à-dire étymologiquement le fait de «dire du bien», c’est une réalité que l’on retrouve dans de nombreux passages de la Bible, par exemple dans la visite de Marie à Élisabeth, mais aussi dès le récit de la Genèse, quand en contemplant son œuvre de Création, «Dieu vit que cela était bon». «Le style de Dieu est toujours de dire du bien, et la malédiction est le style du diable, de l’ennemi, c’est le style de la mesquinerie, de l’incapacité de se donner totalement», a averti le Pape François.

Dieu se manifeste dans le don

Enfin, justement, «le don» a été le troisième thème abordé par le Pape. La Nativité en est l’expression parfaite, car «le don de Dieu nous est présenté dans l’abondance de son Fils, par sa nature, et dans l’abondance de sa Mère, par grâce». C’est le «cadeau que Dieu nous présente et qu’il veut continuellement souligner, qu’il veut réveiller dans le cours de toute la Révélation».

Le Pape a conclu son homélie en invitant les fidèles à contempler l’image de Marie, afin de rejoindre le style de Dieu: «la générosité, l’abondance, le fait de dire du bien et non pas de maudire, et transformer notre vie en un don, un don pour tous».

12 décembre 2020, 12:16