Recherche

Vatican News
(Photo d'illustration) (Photo d'illustration) 

Pour le Pape, «le moment est crucial, la réponse est la solidarité»

Le Saint-Père envoie un message au principal syndicat agricole italien Coldiretti pour rappeler que la «réponse globale» à la crise provoquée par la pandémie est une logique de service et non de profit.

Alessandro De Carolis - Cité du Vatican

La question indiscutable est celle du redémarrage, de la «relance économique et sociale de l'Italie», qui à l’instar de ses voisins tente de sortir des difficultés liées à la pandémie. Pour le Pape, toute la question est de savoir «comment» cette relance doit être mise en œuvre. Le message signé par le cardinal Secrétaire d'État Pietro Parolin à Coldiretti est une façon pour François d'indiquer la voie qu'il a toujours considérée comme la plus juste, celle qui entend «repenser, encore plus aujourd'hui le rapport entre l'homme, la nature et le Créateur comme facteur de profond équilibre et de communion».

La bonne logique

Les paroles du Pape ont été lues le jour même où Coldiretti a tenu en streaming son assemblée nationale sur le thème “l’Italie repart des héros de la nourriture”. Le Saint-Père reconnait la «valeur décisive du monde agricole et agroalimentaire» dans l’effort de renaissance du pays. L'appel qui en découle est que cette contribution soit offerte en recherchant non pas la «logique du profit mais du service, non pas de l'exploitation des ressources, mais du soin et de l'attention à la nature», considérée comme «une maison accueillante pour tous».

De nouvelles formes de solidarité

En offrant sa bénédiction à Coldiretti, le Pape soutient le courage «d'entreprendre toujours de nouveaux chemins dans la charité et la solidarité, pour une réponse globale au phénomène de la pauvreté et de l'inégalité entre les peuples, surtout dans cette phase cruciale de l'histoire du monde», conclut-il.

15 décembre 2020, 13:03