Recherche

Vatican News
Une image des JMJ de Rio de Janeiro en 2013 (photo d'illustration). Une image des JMJ de Rio de Janeiro en 2013 (photo d'illustration).  

Le Pape aux jeunes Argentins : «Ayez des idéaux pour changer le monde»

Le Saint-Père a enregistré un message vidéo pour les jeunes Argentins qui ont participé samedi dernier au 41e pèlerinage des jeunes de la région de Nea (Nordeste argentin), les exhortant à cultiver la mobilité et à se placer sous le regard de la Vierge Marie.

Vatican News

«Soyez des gens vivants, des gens avec des idéaux, des gens qui changent le monde. Ne restez pas immobiles, ne soyez pas comme des statues» : tel est l'encouragement envoyé par le pape François aux jeunes d'Argentine. Dans un message vidéo diffusé le 19 septembre par l'archevêché de Corrientes, le Pape François a salué les jeunes qui ont participé samedi dernier au 41e pèlerinage des jeunes de la région de Nea (Nordeste argentin). 

Cette année, l'événement s'est déroulé de manière virtuelle en raison de la pandémie de coronavirus. Une particularité également mentionnée par le Pape: «Ce pèlerinage - a-t-il dit - se fait d'une manière inédite, mais même si virtuellement, vous le faites de la même manière : vous y mettez tout votre cœur et vous allez vers la rencontre avec la Vierge. Je vous accompagne dans ce voyage virtuel, nouveau, mais toujours un voyage», a ajouté le Souverain pontife.

La vie est un voyage

«L'important est de ne jamais oublier que la vie est un voyage a poursuivi le Saint-Père dans ce message, malgré les difficultés et les «erreurs» que chacun peut rencontrer en cours de route, il faut toujours essayer de «se relever et de se remettre sur les rails», car en restant immobile, on risque de devenir «une statue, comme la femme de Lot», qui, dans l'Ancien Testament se transforme en pilier de sel, à Sodome. Dans ce message , le Pape a également donné sa bénédiction aux jeunes, leur rappelant que la Vierge Marie «sait ce qui se passe dans chacun de vos cœurs, car elle est Mère et prend soin de vous».

Organisé depuis 1979, le pèlerinage de la Nea rassemble environ 300 000 jeunes chaque année provenant de nombreux diocèses argentins. Bien que cette année le pèlerinage n'ait pas pu avoir lieu sous sa forme habituelle, l'archevêque de Corrientes, Mgr Andrés Stanovnik, a présidé une messe solennelle dans la basilique mariale. Une cérémonie diffusée en direct sur différents réseaux sociaux afin que tous les jeunes puissent s'y associer à distance.

Le Manifeste de la Nea

Chaque diocèse avait également partagé en ligne des moments de prière et des documents utiles à la réflexion spirituelle. À la fin de la célébration,  le «Manifeste de la jeunesse de la Nea» a été lu, voulant marquer la confiance des ces jeunes malgré les épreuves quotidiennes, dans une tonalité proche des mots du Pape François lors de la Bénédiction Urbi et Orbi du 27 mars: «La pandémie nous a tous fait nous sentir effrayés et perdus, fragiles et désorientés - dit le texte - La tempête a démasqué notre vulnérabilité et mis en évidence les assurances fausses et superficielles avec lesquelles nous construisons habituellement nos projets et nos priorités. Tout semblait s'assombrir, mais dans la nuit, le cœur croyant attend la clarté de l'aube».

Dans ce Manifeste, les jeunes pèlerins ont rappelé également leur engagement à aider ceux qui souffrent «avec des gestes concrets», conscients du fait que «Jésus vient toujours à nous pour transformer notre douleur en joie». «Nous pouvons nous sentir faibles, fatigués, découragés, ont-ils conclu, mais avec Jésus, l'espoir ne manque jamais et cet espoir ne peut être volé ou réduit au silence».

 

 

22 septembre 2020, 14:59