Recherche

Vatican News
Mgr Vital Corbellini, évêque de Marabá devant l'hôpital de Campanha Mgr Vital Corbellini, évêque de Marabá devant l'hôpital de Campanha 

Le Pape donne un respirateur à un hôpital brésilien

Le Saint-Père a fait ce don à l'hôpital de Campanha de Marabá, dans l'État du Pará, en bordure de la forêt amazonienne. Ce respirateur permettra de mieux soigner les populations indigènes de la région, touchées par la pandémie de Covid-19.

Vatican News

C'est le nonce apostolique au Brésil qui a apporté ce respirateur offert par le Pape François à l'hôpital de Campanha de Marabá ce lundi matin. «Nous demandons qu'il soit utilisé davantage pour les peuples indigènes, parce qu'ils sont les plus nécessiteux», a déclaré à Vatican News l'évêque de Marabá, Mgr Vital Corbellini.

 

Dans une vidéo publiée sur le site web du diocèse, Mgr Corbellini s'est exprimé devant l'hôpital de Campanha, expliquant que le respirateur pulmonaire sera utilisé par toutes les personnes qui en ont le plus besoin et remerciant de tout cœur le Pape François et le nonce, espérant que ces appareils contribueront à sauver des vies.

Le respirateur - l'un des quatre envoyés du Vatican au Brésil - et un thermomètre sont arrivés à Marabá dimanche et ont été remis par l'évêque du diocèse au coordinateur de l'unité sanitaire lors d'une cérémonie spéciale qui s'est tenue le lundi 13 au matin.

Dans l'unité de santé, il y a dix lits pour les patients indigènes atteints de Covid-19, dont deux sont actuellement occupés.

«Le Pape se soucie de ces indigènes, car leurs droits sont souvent violés. Le gouvernement n'accorde pas beaucoup d'attention à ces personnes. Il y a une invasion de leurs terres, de leurs forêts, de leurs rivières. Il est donc nécessaire de regarder ces personnes avec affection, afin qu'elles puissent bien vivre. Nous avons donc ce dispositif qui peut aider à sauver des vies pour ces personnes. C'est pourquoi nous le livrons ici, dans cet hôpital très important de Marabá», a déclaré Mgr Vital Corbellini au Jornal Liberal.

Selon le département de la Santé de l'État d'Amapá, le taux d'occupation des lits de soins intensifs des deux hôpitaux régionaux de Marabá est de 91 %. Le nombre de lits cliniques est de 71%.

14 juillet 2020, 12:53