Recherche

Vatican News
Un prêtre effectue une distribution alimentaire à des personnes pauvres à Naples (Italie), en mars 2020 Un prêtre effectue une distribution alimentaire à des personnes pauvres à Naples (Italie), en mars 2020 

Covid-19: le Pape donne 25000€ au Programme Alimentaire Mondial

Le Saint-Père a effectué un don de 25 000€ au PAM par l’intermédiaire du Dicastère pour le Service du Développement Humain Intégral, a fait savoir ce dernier dans un communiqué paru ce vendredi 3 juillet. Cette somme représente un «geste paternel d’encouragement» envers l’organisation onusienne dans son soutien aux personnes affectées par la pandémie actuelle.

Face à la propagation du coronavirus dans le monde, «le Pape François, par l'intermédiaire du Dicastère pour le Service du développement humain intégral et en collaboration avec le représentant permanent du Saint-Siège auprès de la FAO, du FIDA et du Programme alimentaire mondial (PAM), a décidé d'envoyer un don symbolique de 25 000 euros au PAM, en signe supplémentaire de sollicitude face à l'urgence actuelle», explique le Dicastère concerné dans un communiqué daté du 1er juillet et publié ce vendredi.

Cette somme, est-il écrit, «se veut l'expression immédiate du sentiment de proximité du Saint-Père avec les personnes touchées par la pandémie et avec celles qui sont engagées dans les services essentiels en faveur des pauvres et des personnes les plus faibles et les plus vulnérables de notre société». Il s’agit aussi d’un «geste paternel d'encouragement en faveur de l'action humanitaire de l'Organisation et des autres pays qui, en cette période de crise, voudraient s'associer à des formes de soutien au développement intégral et à la santé publique, et lutter contre l'instabilité sociale, l'absence de sécurité alimentaire, le chômage croissant et l'effondrement des systèmes économiques des nations les plus vulnérables»

La pandémie de Covid-19 risque d’aggraver le sort de populations souffrant de la faim dans le monde, notamment en Afrique de l’Ouest et du Centre. Le PAM estime que le nombre de personnes souffrant d’insécurité alimentaire dans cette région pourrait atteindre 57,6 millions d’ici la fin de l’année - contre 36 millions avant le début de la pandémie de Covid-19. L'agence onusienne a aussi déclaré que 270 millions de personnes seront confrontées à l'insécurité alimentaire «avant la fin de l'année» au niveau mondial, soit une hausse de 82% par rapport à la période précédant la pandémie. 

03 juillet 2020, 16:40