Recherche

Vatican News
Benoît XVI et son frère, Georg Ratzinger. Benoît XVI et son frère, Georg Ratzinger.  

Benoît XVI en Allemagne, en visite auprès de son frère malade

Le Pape émérite s’est rendu à Ratisbonne ce jeudi 18 juin pour être aux côtés de son frère Georg. Son secrétaire Mgr Gänswein, le commandant adjoint du corps de gendarmerie du Vatican et un petit groupe de travailleurs et de collaborateurs du secteur de la santé accompagnent Benoît XVI.

Alessandro De Carolis - Cité du Vatican

Ce jeudi 18 juin au matin, après avoir consulté le Pape François, Benoît XVI a quitté le calme du monastère Mater Ecclesiae au Vatican pour se rendre à Ratisbonne, dans le sud-est de l’Allemagne, auprès de son frère âgé de 96 ans, malade. Pendant ce voyage, le Pape émérite est accompagné de son secrétaire, également préfet de la maison pontificale, Mgr Georg Gänswein, d'un médecin, d'un infirmier, d'une membre des Memores Domini et du commandant adjoint du corps de gendarmerie de l'État de la Cité du Vatican.

Le Pape émérite, a précisé un communiqué du diocèse de Ratisbonne, est arrivé à Munich vers 11h45 et a été accueilli par l'évêque local, Mgr Rudolf Voderholzer, qui l'a accompagné à Ratisbonne. Benoît XVI qui, selon les propos du directeur du Bureau de presse du Vatican, Matteo Bruni, restera en Allemagne «aussi longtemps que nécessaire», séjournera au séminaire du diocèse de Ratisbonne. Le diocèse lui-même a invité les fidèles à respecter ce moment et, selon le désir des deux frères, à «laisser cette rencontre profondément personnelle rester privée», donc sans apparitions publiques.

Les deux frères Ratzinger, qui ont trois ans d’écart, ont été ordonnés prêtres le même jour, le 29 juin 1951, dans la cathédrale de Freising. Joseph et Georg Ratzinger ont conservé des liens très forts, comment le montrent notamment les nombreuses visites que Georg Ratzinger a effectuées au Vatican depuis 2005, pendant les années de pontificat de son frère et même après sa démission.

Lorsqu'en 2008, la ville de Castel Gandolfo a voulu offrir la citoyenneté d'honneur à son frère, Benoît XVI s'est exprimé en ces termes: «Depuis sa naissance, mon frère a été pour moi non seulement un compagnon, mais aussi un guide fiable. Il a toujours représenté un point d'orientation et de référence avec la clarté et la détermination de ses décisions». 

Les mots de bienvenue de l’épiscopat allemand

À l’occasion de cette première visite de Benoît XVI dans son pays natal depuis son voyage apostolique de 2011, le président de la conférence des évêques d’Allemagne, Mgr Georg Bätzing, a diffusé cette déclaration sur le site de la conférence épiscopale : «C’est avec une grande joie et un grand respect que j’accueille le Pape émérite Benoît XVI en Allemagne. Nous sommes heureux que lui, qui a été membre de notre conférence épiscopale durant plusieurs années, soit revenu à la maison, même si l’occasion est triste. Le Pape émérite veut être proche de son frère, le protonotaire apostolique Georg Ratzinger, dont la santé s’est dégradée.»

«Du fond du cœur, je souhaite au Pape émérite Benoît XVI un bon séjour en Allemagne et le repos nécessaire pour prendre soin de son frère en privé», déclare Mgr Bätzing, en assurant qu’il accompagne de ses prières le Pape émérite et son frère.

(Article mis à jour le vendredi 19 juin à 12h08)

18 juin 2020, 15:10