Recherche

Vatican News
Migrants tentant de passer en Grèce près de la ville turque d'Edirne Migrants tentant de passer en Grèce près de la ville turque d'Edirne  (AFP or licensors)

Le Pape appelle à prier pour les réfugiés

Dans ses saluts après la prière de l’angélus, le Pape François a exprimé sa tristesse au sujet des réfugiés qui tentent de rejoindre l’Europe via la Turquie et qui se trouvent repoussés.

«Je suis attristé par les nouvelles au sujet de tant d’hommes, de femmes et d’enfants chassés à cause de la guerre, de tant de migrants qui demandent un refuge dans le monde, et une aide. Ces derniers jours, c’est devenu très fort. Prions pour eux». Le Pape François a tenu ainsi à exprimer sa préoccupation pour le sort de milliers de personnes qui tentent depuis plusieurs jours de traverser la frontière entre la Turquie et la Grèce afin de rejoindre l’Union européenne.

 

Athènes, en première ligne, a annoncé avoir ce dimanche 1er mars avoir bloqué l’entrée sur son territoire de près de dix mille personnes en 24 heures en provenance de Turquie. La plupart de ces réfugiés venaient d’Afghanistan, du Pakistan et de Somalie ont indiqué les autorités grecques, précisant que personne ne venait d’Idleb, en Syrie, où les combats de ces derniers mois ont poussé plusieurs centaines de milliers de civils à quitter leur maison.

Vendredi, la Turquie a annoncé avoir ouvert ses frontières terrestres et maritimes pour laisser passer ces réfugiés en direction de l’Union européenne qui craint une nouvelle vague migratoire comparable à celle de 2015. 

01 mars 2020, 12:30