Recherche

Vatican News
Le Pape François a reçu une centaine de membres des Chevaliers de Colomb, lundi 10 février 2020 en salle Clémentine du Palais apostolique. Le Pape François a reçu une centaine de membres des Chevaliers de Colomb, lundi 10 février 2020 en salle Clémentine du Palais apostolique.   (Vatican Media)

Le Pape loue la charité universelle des Chevaliers de Colomb

Le Pape François a reçu le Conseil d’administration des Chevaliers de Colomb, lundi 10 février 2020, à l’occasion de leur pèlerinage à Rome, en cette année qui marque le centenaire de leur activité caritative dans la Ville éternelle.

Un siècle s'est écoulé depuis que Benoît XV a invité les Chevaliers de Colomb à fournir une aide humanitaire aux jeunes et aux autres personnes à Rome après la terrible Première Guerre mondiale. C’est par ces faits historiques que le Saint-Père a initié son adresse aux Chevaliers, dont l’Ordre rassemble plus d’1,8 million de membres à travers le monde

«Les Chevaliers avaient généreusement répondu, fondant des centres sportifs pour la jeunesse, rapidement devenus des lieux d'éducation, de catéchèse et de distribution de nourriture et d'autres biens essentiels si nécessaires à l'époque. Ainsi, l’Ordre s'est montré fidèle à l'idéal de son fondateur, le Vénérable Michael McGivney, inspiré des principes de la charité et de la fraternité chrétiennes pour venir en aide aux plus démunis», a ainsi détaillé le Souverain Pontife. 

L’aide aux Chrétiens d’Orient

Depuis leur fondation dans le Connecticut (États-Unis) en 1882, les Chevaliers de Colomb, qui ont pris ce nom en souvenir de Christophe Colomb, leur patron, poursuivent leur travail de charité et de fraternité évangélique dans divers domaines.

«Je pense en particulier à votre témoignage fidèle du caractère sacré et de la dignité de la vie humaine, tant au niveau local que national», a relevé le Pape François, soulignant aussi le soutien matériel et spirituel qu’ils apportent aux communautés chrétiennes du Moyen-Orient: «Je vous remercie, car vous voyez dans le frère et la sœur persécutés et déplacés de cette région, votre voisin, pour qui vous êtes un signe de l'amour infini de Dieu».

Une mission de charité universelle

Depuis leur fondation, les Chevaliers de Colomb ont fait preuve d'une dévotion inconditionnelle envers le successeur de Pierre, a aussi observé l’évêque de Rome, citant la création du Fonds Vicarius Christi, tout comme «le désir de partager la préoccupation du Pape pour toutes les Églises et sa mission universelle de charité».

C’est en 1895 que le Saint-Siège reconnaît pour la première fois le mouvement, sous la forme d’une lettre adressée par Mgr Francesco Satolli, délégué apostolique aux États-Unis.

Surmonter la mondialisation de l’indifférence

«Dans notre monde, marqué par les divisions et les inégalités, votre généreux engagement à servir tous ceux qui sont dans le besoin offre, en particulier les jeunes, une inspiration importante pour surmonter la mondialisation de l'indifférence et construire ensemble une société plus juste», a enfin conclut le Successeur de Pierre.

10 février 2020, 12:30