Recherche

Vatican News
Le Pape François lors de l'audience générale du 29 janvier en salle Paul VI du Vatican. Le Pape François lors de l'audience générale du 29 janvier en salle Paul VI du Vatican.  (Vatican Media)

Audience générale: les Béatitudes sont le chemin de la joie

Le Pape a initié une nouvelle série de catéchèses sur les Béatitudes de l’Evangile selon saint Matthieu, lors de l’audience générale du mercredi 29 janvier 2020 en salle Paul VI du Vatican. Les Béatitudes sont «la carte d’identité du chrétien», car elles dessinent «le visage de Jésus lui-même, et son mode de vie», a affirmé le Saint-Père.

Tout d'abord, il est important de savoir comment la proclamation du message des Béatitudes a été faite, a d'emblée établi le Pape.

«Jésus, voyant les foules le suivre, gravit la douce pente qui entoure le lac de Galilée, s'assied et, s'adressant aux disciples, annonce les Béatitudes. Le message s'adresse donc aux disciples, mais à l'horizon se trouvent les foules, c'est-à-dire toute l'humanité. C'est un message pour toute l'humanité», a expliqué François.  

Une nouvelle loi de pauvreté, douceur et miséricorde

C’est donc depuis cette «montagne» qui fait référence au Sinaï, où Dieu a donné les commandements à Moïse, que Jésus a commencé à enseigner une toute nouvelle loi des Béatitudes, du latin beatitudo, le bonheur: «être pauvre, être doux, être miséricordieux...»

Ces «nouveaux commandements» sont bien plus que des normes, a insisté le Saint-Père. 

En fait, Jésus n'impose rien. Il révèle le chemin de la félicité en répétant huit fois le mot «bienheureux» : «Heureux ceux-là, heureux ceux-là», tout cela huit fois.

Garder les béatitudes dans les cœurs et les esprits

Ensuite vient la situation dans laquelle se trouvent les bienheureux: pauvreté de l'esprit, affliction, faim et soif de justice, etc. Et la raison de la béatitude, introduite par la conjonction «pourquoi»: «Bienheureux ceux-là parce que, bienheureux ceux-là parce que...».

Ainsi, estime le Successeur de Pierre, il seront bon d’apprendre par cœur ces huit béatitudes pour les répéter, et avoir cette loi que Jésus nous donne, «dans notre esprit et dans notre cœur».

Dans le troisième élément, qui est précisément «la raison de la béatitude», Jésus utilise souvent un avenir passif: «Ils seront consolés», «ils posséderont la terre», «ils seront rassasiés», «ils obtiendront miséricorde», «ils seront appelés fils de Dieu».

Cette belle route du bonheur

Mais que signifie le mot «bienheureux»?, s’est interrogé le Souverain pontife. «Le terme original n'indique pas une personne qui a le ventre plein ou qui va bien, mais une personne qui est en condition de grâce, qui progresse dans la grâce de Dieu et qui progresse sur le chemin de Dieu: patience, pauvreté, service aux autres, consolation... Qui progresse sur cela».

Dieu, pour se donner à nous, choisit souvent des chemins impensables, peut-être ceux de nos limites, de nos larmes, de nos défaites, a rappelé François. «C'est la joie de Pâques, dont parlent nos frères orientaux, qui a des stigmates mais est vivante, est passée par la mort mais a fait l'expérience de la puissance de Dieu». Et le Pape de réaffirmer: «Les Béatitudes vous conduiront toujours à la joie. C'est le chemin qui mène à la joie», a conclu le Pape, invitant tous les fidèles à lire les Béatitudes «plusieurs fois par semaine» pour comprendre «cette belle route du bonheur que le Seigneur propose».  

Les huit béatitudes extraites de l’Évangile selon saint Matthieu:

Heureux les pauvres en esprit, car le Royaume des Cieux est à eux.
Heureux les affligés, car ils seront consolés.
Heureux les doux, car ils posséderont la terre.
Heureux les affamés et assoiffés de la justice, car ils seront rassasiés.
Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.
Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu.
Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu.
Heureux les persécutés pour la justice, car le Royaume des Cieux est à eux.
Heureux êtes-vous quand on vous insultera, qu'on vous persécutera, et qu'on dira faussement contre vous toute sorte d'infamie à cause de moi.

29 janvier 2020, 10:11