Recherche

Vatican News
Des secouristes partent pour rechercher l'avion chilien disparu Des secouristes partent pour rechercher l'avion chilien disparu   (AFP or licensors)

La prière du Pape suite à la disparition d’un avion militaire chilien

L'armée de l'Air chilienne a annoncé lundi avoir perdu le “contact radio” avec un avion militaire avec 38 personnes à bord, qui se rendait en Antarctique. Le Pape François suit de près l’évolution des recherches, a assuré ce mercredi un communiqué signé par le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’État du Saint-Siège.

Dans ce communiqué adressé à Mgr Santiago Jaime Silva Retamales, évêque aux Armées du Chili, on peut lire que le Saint-Père «suit de près les nouvelles qui arrivent de ce pays bien-aimé concernant la perte de contact avec l’avion des forces aériennes» qui se dirigeait vers l’Antarctique.

François «assure de sa proximité spirituelle le peuple chilien et toutes les familles». Il prie pour que le Seigneur leur «donne de l’espérance en ce moment d’incertitude et soutienne les travaux de recherche et ceux qui y contribuent». Le Pape accorde enfin sa bénédiction apostolique à toutes ces personnes.

D’intenses recherches dans des conditions difficiles

Les secouristes sont toujours à pied d’œuvre, dans les airs et sur l'eau, pour tenter de retrouver cet avion militaire chilien disparu des radars le 9 décembre dernier, avec 38 personnes à bord, alors qu'il survolait l'océan austral en direction d'une base du Chili en Antarctique.

«Nous faisons tout ce qui est humainement possible pour essayer de les retrouver malgré des conditions extrêmement difficiles», a affirmé le président chilien Sebastian Piñera.

Dans son dernier rapport, mardi matin, l'armée de l'Air a fait état d'une «intensification des efforts de recherche» avec l'aide de 13 avions, deux navires marchands et deux vaisseaux de la Marine chilienne. Deux avions et un bateau de l'armée brésilienne se sont aussi rendus sur place pour participer aux secours.

Les passagers de l’avion devaient effectuer des «tâches de soutien logistique», et notamment réviser un oléoduc flottant alimentant en carburant la base antarctique, la plus importante du Chili.

Les familles des disparus sont arrivées mardi matin à la base aérienne de Los Cerrillos, près de Santiago, dans l'attente des dernières nouvelles.

11 décembre 2019, 13:13