Recherche

Vatican News

En décembre, le Pape prie pour l'avenir des plus jeunes

«Chaque enfant marginalisé, chaque enfant maltraité, chaque enfant abandonné, chaque enfant sans école, sans soins médicaux, est un cri qui monte vers Dieu. En chacun, c'est le Christ qui est venu dans notre monde comme un enfant sans défense, c'est le Christ qui nous regarde. Prions pour que chaque pays prenne les mesures nécessaires pour faire de l'avenir des enfants une priorité, en particulier l’avenir des enfants aujourd’hui en souffrance».

 

En décembre, dans son intention de prière, le Saint-Père évoque les nombreux enfants, filles et garçons, dont l’avenir est actuellement incertain, en particulier ceux qui souffrent pour différents motifs. La demande du Pape s'inscrit dans un contexte qui exige des mesures en faveur des enfants.

Selon les rapports sur la situation des enfants dans le monde de 2016 et de 2017, les enfants représentent près de la moitié des 900 millions de personnes qui survivent avec moins de deux dollars par jour.

En 2014, près de 160 millions d'entre eux présentaient d’ailleurs des retards dans leur croissance. En termes de scolarisation, malgré les progrès enregistrés en matière d’inscription, on estime à 124 millions le nombre d'enfants qui ne fréquentent pas l’école, un facteur aggravé par les conflits armés souvent de plus en plus longs.

Près de 250 millions de jeunes vivent dans des pays ou des régions touchées par des conflits armés. Ces conditions sociales, économiques et guerrières entravent leur développement normal et la recherche d'un avenir meilleur.

05 décembre 2019, 16:00