Recherche

Vatican News
Le Pape François à sa sortie de l'avion, aéroport de Tokyo Haneda, 23 novembre 2019 Le Pape François à sa sortie de l'avion, aéroport de Tokyo Haneda, 23 novembre 2019 

Le Pape François est arrivé au Japon

Au terme de près de trois jours passés en Thaïlande, c'est ce samedi 23 novembre que commence la visite du Pape François au Japon, deuxième et ultime étape de son voyage apostolique en Asie. L'avion papal a décollé de Bangkok à 9h54 (3h54 à Rome), et son atterrissage à Tokyo a eu lieu à 17h32 heure locale (9h32 à Rome). Le Saint-Père reste au Japon jusqu'à mardi matin.

Ce 23 novembre, après avoir célébré la messe en privé dans la chapelle de la Nonciature apostolique de Bangkok, le Saint-Père a pris la direction de l'aéroport de Bangkok, où il a été accueilli par un membre du Conseil de la Couronne. Il a ensuite salué 11 enfants thaïlandais en habits traditionnels, des évêques, des membres de l'Église locale et quelques autorités. François, en présence d'un groupe de fidèles, a reçu une guirlande de fleurs du vice-premier ministre de Thaïlande. Il est ensuite monté à bord de l'avion qui a décollé avec un léger retard, à 9h54 heure locale (3h54 en Italie). Son arrivée à l'aéroport de Tokyo Haneda, après environ 6 heures de vol, s'est déroulée à 17h32 heure locale. Il faisait déjà nuit et une légère pluie tombait. Le Pape y a été accueilli par le vice-premier ministre japonais, des évêques et des membres du clergé, ainsi que par une centaine d'étudiants des écoles catholiques. Ensuite, il a brièvement rencontré en privé le vice-premier ministre du gouvernement.

François est maintenant attendu dans la capitale nippone, à la nonciature apostolique, où il rencontrera les évêques de la Conférence épiscopale du Japon (à 10h30 heure de Rome). Celle-ci réunit les évêques des trois archevêchés métropolitains et des 13 diocèses suffragans du Japon. Puis le Souverain Pontife dînera, avant une nuit de repos.

La devise de ce voyage du Pape au Pays du Soleil levant est "Protéger chaque vie".

Message sur les armes nucléaires à Nagasaki et sur la paix à Hiroshima

Demain dimanche, François se rendra à Nagasaki, où son arrivée est prévue à 9h20 (heure locale). Il y prononcera un «message sur les armes nucléaires» à l’Atomic Bomb Hypocenter Park, avant de rendre hommage aux «saints martyrs».

À 14h, il célèbrera la messe dans la stade de baseball de la ville. Il quittera ensuite Nagasaki pour Hiroshima. Son arrivée y est prévue à 17h45. Le Pape se rendra au Mémorial de la Paix pour «une rencontre de paix», qui débutera à 18h40.  Il rejoindra Tokyo le soir même, arrivant à l'aéroport de la capitale à 21h50.

À Fukushima, les victimes de 2011 ne seront pas oubliées

Lundi 25 novembre, dans la capitale japonaise, le Pape rencontrera à partir de 10h les «victimes du triple désastre» de l’accident de la centrale nucléaire de Fukushima du séisme et du tsunami survenus le 11 mars 2011 dans le nord-est de l'archipel. François se rendra ensuite Palais impérial pour un entretien en privé avec l’Empereur Naruhito.

À 11h45, le Pape rencontrera les jeunes catholiques du Japon en la cathédrale de Sainte Marie. Après le déjeuner à la nonciature apostolique, le Saint-Père célèbrera la messe au Tokyo Dome, à 16h, avant de se rendre à Kantei, au siège du gouvernement. Il s’entretiendra en privé avec le Premier ministre Shinzo Abe, et s’adressera aux autorités, à la société civile et au corps diplomatique.

Mardi 26 novembre, après de dernières rencontres, François rejoindra l’aéroport. L'avion du Pape décolera à 11h35. Il est attendu sur le sol romain (Rome Fiumicino) le mardi soir, à 17h15 heure de Rome.

 

23 novembre 2019, 06:49