Recherche

Vatican News
L'empereur Naruhito s'entretenant avec le Pape François, le 25 novembre 2019 au Palais impérial de Tokyo. L'empereur Naruhito s'entretenant avec le Pape François, le 25 novembre 2019 au Palais impérial de Tokyo.  (Vatican Media)

Le Pape François a rencontré l’empereur du Japon Naruhito

Le Pape a été reçu ce lundi 25 novembre 2019 au Palais impérial pour une conversation privée d'une demi-heure avec l’empereur du Japon Naruhito.

François est arrivé au Palais impérial vers 11h, et il a été accueilli par l’empereur Naruhito en personne à l’entrée du Palais. Après quelques photos, les deux chefs d’État ont eu une conversation privée d’environ 30 minutes, de 11h01 à 11h31 heure locale précisément. Le Pape a offert à l'empereur un tableau en mosaïque, Vue sur l'Arc de Titus, inspiré d'une aquarelle du peintre romain Filippo Anivitti. À la fin de cet entretien privé, l'empereur Naruhito a accompagné le Pape François à l'entrée principale pour prendre congé. 

Selon l'agence de presse Jiji, qui reprend des sources de la Maison impériale, l'empereur a salué le Pape en espagnol à son arrivée, exprimant sa joie de le rencontrer, le remerciant d'avoir visité les villes d'Hiroshima et Nagasaki et d'avoir rencontré les victimes du séisme et tsunami de mars 2011. Selon la même source, le Pape a rappelé les pleurs de ses propres parents lors ceux-ci avaient appris les bombardements atomiques, en août 1945. Jorge Mario Bergoglio avait alors neuf ans.

Une nouvelle ère s'est ouverte au Japon 

L’empereur Naruhito, né en 1960,  est le fils aîné de l’empereur Akihto et de l’impératrice Michiko. Il a accédé au trône le 1er mai 2019, après l’abdication de son père, qui a choisi de se retirer en raison de son âge et de son état de santé, après plus de 30 ans de règne. Il avait annoncé sa décision en 2016, afin de préparer la population à ce changement inhabituel, l’empereur régnant étant censé mourir en fonction. Une procédure constitutionnelle complexe a été nécessaire en préalable pour que son abdication soit valide et que la continuité de l’État soit assurée. Bien que le pouvoir exécutif soit en réalité exercé par le Premier ministre, l’empereur détient un rôle important en tant que «symbole de l’État et de l’unité de son peuple».

En 1981, lors de la précédente et seule autre visite d’un Pape au Japon, Jean-Paul II avait été reçu par l’empereur Hirohito. Le règne du grand-père de l’actuel empereur fut exceptionnellement long, 63 ans (1926-1989), incluant les heures sombres de la Seconde guerre mondiale mais aussi les décennies de développement et d'ouverture liées à la reconstruction du Japon, qui firent de l'archipel la deuxième puissance mondiale.

25 novembre 2019, 06:16