Recherche

Vatican News
La rencontre du Pape avec les pèlerins de Papouasie Nouvelle-Guinée, le 30 juillet 2019 à la Maison Sainte-Marthe. La rencontre du Pape avec les pèlerins de Papouasie Nouvelle-Guinée, le 30 juillet 2019 à la Maison Sainte-Marthe. 

Un groupe de Papouasie Nouvelle-Guinée reçu par le Pape François

Le Pape François a reçu ce mardi matin à la Maison Sainte-Marthe un groupe de pèlerins venus de ce lointain pays d’Océanie.

Ces fidèles venus de Papouasie Nouvelle-Guinée étaient accompagnés par leur curé, le père Martin Prado, missionnaire de l’Institut du Verbe Incarné. Durant l’audience, les pèlerins ont raconté la situation de leur pays, indépendant depuis 1975 et membre du Commonwealth. Tout comme plusieurs autres États d’Océanie (l’Australie, la Nouvelle-Zélande, les Iles Salomon et Tuvalu) , la Papouasie Nouvelle-Guinée a la reine d’Angleterre comme chef d’État.

Ce pays de sept millions d’habitants demeure peu connu, et il est le plus pauvre du continent.  Bien qu’il reste très marqué par l’animisme, 70% des habitants sont de religion chrétienne, et 30% sont catholiques. De très nombreuses ethnies sont dispersées sur ce territoire resté très sauvage, avec de nombreuses langues, qui posent donc des défis immenses en terme d’évangélisation, avec notamment la question délicate des traductions liturgiques.

Dans le cadre de leur rencontre avec le Pape, les pèlerins papous ont présenté quelques chants traditionnels de leur pays. Les femmes endossaient des habits colorés, avec les couleurs du drapeau national de la Papouasie Nouvelle-Guinée, sur lesquels sont reproduits l’oiseau du paradis et la constellation de la croix du sud.

30 juillet 2019, 18:12