Recherche

Vatican News
Des migrants secourus par les gardes-côtes libyens à Tripoli le 26 juillet 2019. Des migrants secourus par les gardes-côtes libyens à Tripoli le 26 juillet 2019. 

Migrants: le Pape en appelle à la rapidité de la communauté internationale

Après la prière de l’Angélus récitée place saint-Pierre dimanche 28 juillet, le Pape François a évoqué «avec douleur» le naufrage d’un bateau, survenu au large de la Libye jeudi 25 juillet, et transportant à bord 250 migrants.

Silence et prière

 «J'ai appris avec douleur la nouvelle du naufrage dramatique survenu ces derniers jours dans les eaux de la Méditerranée, où des dizaines de migrants, y compris des femmes et des enfants, ont perdu la vie». Le Pape François a fait part de sa tristesse face à cette nouvelle tragédie en mer, et a surtout appelé les États du monde à «agir avec rapidité et détermination», afin d'éviter que de tels drames ne se reproduisent et «pour garantir la sécurité et la dignité de tous».

Recueilli, le Pape a ensuite enjoint les fidèles rassemblés place saint-Pierre à suivre une minute de silence en mémoire des victimes.  

«Pire tragédie en mer» 

Selon l'ONU, ce naufrage est «la pire» tragédie en mer Méditerranée depuis le début de l’année. Plus de 110 migrants ont été portés disparus, et le navire qui a coulé, une embarcation en bois, en transportait «environ 250»,  selon un communiqué du général Ayoub Kacem, porte-parole de la marine libyenne. 

Selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), une centaine d'autres migrants ont été secourus par la marine libyenne.

Le général Ayoub Kacem a précisé que les migrants secourus sont des Erythréens pour la plupart, mais aussi des Palestiniens et des Soudanais.

426 migrants morts en Méditerranée cette année

 Avant ce naufrage, jeudi, le Haut-Commissariat aux réfugiés de l’ONU et l'OIM faisaient état d'au moins 426 personnes mortes en tentant de traverser la Méditerranée depuis le début de l'année 2019.

Le secours aux migrants est une priorité du Pape François, qui avait présidé, le 8 juillet dernier, une messe pour les migrants en la basilique Saint-Pierre, à l’occasion du sixième anniversaire de sa visite sur l’île de Lampedusa (Italie). 

28 juillet 2019, 13:16