Cerca

Vatican News
La Casina Pio IV au Vatican où a eu lieu la rencontre des ministres des Finances sur le climat La Casina Pio IV au Vatican où a eu lieu la rencontre des ministres des Finances sur le climat 

Le Pape exhorte les États à agir pour répondre au changement climatique

Devant plusieurs ministres des Finances, le Pape François a appelé ce lundi à la mise en place d’un plan d’action pour lutter vraiment efficacement contre le réchauffement climatique.

Xavier Sartre – Cité du Vatican

Le Pape François s’est rendu ce lundi après-midi à l’Académie pontificale des Sciences dans les jardins du Vatican pour s’adresser aux participants d’une rencontre sur le changement climatique à laquelle participent des ministres des Finances et la présidente de l’Assemblée générale des Nations unies, Maria Fernando Espinosa.

Cette rencontre s’inscrit dans la ligne de l’encyclique Laudato si’ et des efforts menés par l’Académie pontificale des Sciences ces dernières années pour une prise de conscience majeure de la crise climatique. Des experts en climat et les ministres devaient lors de cette journée prendre connaissance de nouvelles données en la matière afin d’aider les gouvernements à renforcer l’action collective pour lutter contre le réchauffement.

Dans son discours, le Pape François a rappelé à leurs responsabilités les ministres présents en tant que représentants de leurs gouvernements dans la lutte contre le changement climatique. «Nous devons atteindre ce sur quoi nous nous sommes mis d’accord parce que notre survie et notre bien-être dépendent de cela», a déclaré le Saint-Père faisant référence à l’accord de Paris sur le climat et aux objectifs de développement durable des Nations unies.

Lutter contre le culte de l’argent pour le profit de tous

François a fustigé nos vieilles habitudes en matière d’énergies fossiles. «Nous continuons d’avancer sur la mauvaise route parce que nous sommes prisonniers de notre mauvaise comptabilité et de la corruption des intérêts acquis. Nous continuons de considérer et de compter comme profit ce qui menace notre survie-même» s’est-il plaint.

Le Pape a exhorté ainsi les ministres à agir «avec décision pour mettre fin aux émissions de gaz à effet de serre d’ici la moitié du siècle au plus tard et faire même plus.» Il a proposé plusieurs pistes : notamment ne plus poursuivre des activités qui détruisent notre planète, mettre fin à notre dépendance des énergies fossiles, favoriser les énergies propres, combattre l’idolâtrie de l’argent.

Il a invité aussi les ministres présents à se mettre d’accord sur un plan commun en harmonie avec la science du climat, les nouvelles technologies et surtout avec l’éthique de la dignité humaine. «Nous attendons votre action décisive pour le bien de toute l’humanité» a ainsi conclu le Pape.

27 mai 2019, 18:31