Cerca

Vatican News
Le Pape salue les jouralistes dans l'avion pour le Maroc Le Pape salue les jouralistes dans l'avion pour le Maroc  (ANSA)

Le Pape aux journalistes: J'espère que votre travail sera fructueux

Dans son vol pour le Maroc, François a salué les envoyés des médias internationaux et a souhaité deux anniversaires. Interrogé sur le congrès mondial des familles de Vérone, il n'a rien ajouté aux declarations du cardinal Parolin.

Peu après le décollage de l'Airbus 320 d'Alitalia qui l'emmenait au Maroc, le Pape François, comme à son habitude, est allé saluer les 69 journalistes et techniciens voyageant avec la délégation pontificale.

Le directeur par intérim du Bureau de presse du Saint-Siège, Alessandro Gisotti, a salué le Pape en rappelant la Déclaration sur la fraternité humaine que François a signée avec le Grand Imam d'Al Azhar lors de sa visite aux Émirats Arabes Unis en février dernier.

Prenant le micro, le Pape a adressé quelques mots aux journalistes en rappelant aussi les anniversaires de deux d'entre eux. «Bonjour à vous tous et merci pour votre compagnie. Je vous souhaite un travail fructueux. Ce sera fatigant, mais j'espère que ce sera fructueux.».

Puis il a ajouté : «Ils m'ont dit qu'aujourd'hui est un jour férié. Je ne sais pas s'il y aura un gâteau, mais il y a deux anniversaires, n'est-ce pas ? Joyeux anniversaire !» François faisait référence aux anniversaires de deux vaticanistes, Gerard O'Connell et Philip Pullella, respectivement du magazine América des jésuites américains et de l'agence Reuters.

Le Pape a ensuite salué les journalistes un à un. Le chroniqueur du Messaggero lui a demandé de commenter le Congrès mondial des familles à Vérone, mais François a seulement expliqué qu'il n'avait rien à ajouter à ce que le Cardinal Secrétaire d'Etat Pietro Parolin avait déjà dit. Le cardinal Parolin, en marge d'une conférence à l'hôpital Gesù Bambino de Rome, s'était dit «en accord sur le fond» avec les thèmes du congrès de Vérone mais un peu moins «sur les modalités». Cette rencontre des défenseurs de la famille suscite la controverse en raison des positions radicales de certains intervenants.

Enfin, un dessin a été offert au Pape, ainsi qu'une bouteille contenant la maquette d'un bateau. le tout réalisé avec des matériaux de récupération par les prisonniers d'un établissement pénitentiaire espagnol.

30 mars 2019, 14:36