Cerca

Vatican News
Des migrants pris en charge par la Croix Rouge à Catane, en Sicile, le 13 juin 2018. Des migrants pris en charge par la Croix Rouge à Catane, en Sicile, le 13 juin 2018.  ( AFP or licensors AFP or licensors)

Des maires de villes européennes se réunissent pour soutenir les migrants

La Salle de Presse du Saint-Siège a fait savoir que le Pape François a rencontré vendredi soir, dans un cadre privé, les maires de Madrid et de Barcelone avec le fondateur de l’ONG Open Arms. Aujourd’hui à Rome s’est tenue une rencontre avec les maires de certaines villes italiennes et espagnoles afin de dépasser la logique du blocage des ports.

L’accueil des migrants a été au centre de la rencontre informelle organisée vendredi soir entre le Pape François, la maire de Madrid Manuela Carmena, la maire de Barcelone Ada Colau, et le fondateur de l'ONG Open Arms, Oscar Camps. Le directeur par intérim de la Salle de Presse du Saint-Siège l’a expliqué, tout en précisant qu’il s’agissait d’une visite privée.

À l’approche des élections européennes, les maires de plusieurs grandes villes italiennes et espagnoles se sont rencontrés aujourd’hui à Rome pour exprimer leur soutien aux ONG impliquées dans le secours aux migrants en Méditerranée et pour signer un pacte visant à «sauver l’Europe d’elle-même», dans un contexte de désagrégation de ses principes fondateurs. Parmi les signataires figurent les maires de Barcelone, Madrid, Saragosse, Valence, Naples, Palerme, Syracuse, Milan, Latina ou encore Bologne. Des représentants des ONG qui avaient mis en place le projet United4Med  (Sea Watch, Proactiva Open Arms et Mediterranea) ont également participé à la rencontre.

«Nous refusons de croire que la réponse européenne face à cette horreur soit la négation des droits humains et l’inertie face au droit à la vie», peut-on lire dans la lettre signée par les participants. «Contraindre les personnes à vivre dans un climat croissant d’inégalité sur les deux rives de la mer est une solution à court terme qui ne garantit aucun futur», avertissent-ils.

09 février 2019, 18:27