Cerca

Vatican News
Le Pape rencontrant les professeurs et étudiants de l'Augustinianum, le 16 février 2019. Le Pape rencontrant les professeurs et étudiants de l'Augustinianum, le 16 février 2019.  (Vatican Media)

Le discours du Pape pour les 50 ans de l’Augustinianum

Le Pape a reçu ce samedi matin 250 professeurs et étudiants de l’Institut Augustinianum, une université spécialisée dans l’étude des textes des Pères de l’Église.

Cyprien Viet – Cité du Vatican

Dans son discours, le Pape a notamment rendu hommage aux professeurs les plus âgés et qui continuent à apporter leur savoir avec une «simplicité grandiose». Il a notamment salué le cardinal maltais Prosper Grech, qui avait assuré la méditation spirituelle lors de l’entrée dans le conclave de 2013 ayant mené à son élection, ou encore une femme de 95 ans, Maria Grazia Mara, qui est encore active comme catéchiste pour les enfants et continue à publier des articles d’un haut niveau intellectuel.

Le Pape a rappelé que l’Augustinianum a été fondé «pour contribuer à préserver et à transmettre la richesse de la tradition catholique, surtout la tradition des Pères». Cet apport de «l’école augustinienne» est «essentiel pour l’Église» a expliqué François, reprenant les propos de saint Paul VI qui lors de son discours d’inauguration de l’Institut avait souligné que sans ce retour aux Pères de l’Église, «il ne serait pas possible de mettre en œuvre le renouvellement biblique, la réforme liturgique et la nouvelle recherche théologique souhaitée par le Concile Vatican II». En visitant cette institution en 1982, saint Jean-Paul II avait lui souligné que «se mettre à l’école des Pères signifie essayer de mieux connaître le Christ et de mieux connaître l’homme», et que «cette connaissance aide énormément l’Église dans sa mission».

Fidélité aux racines et joie de la vérité

Le Pape François a donc encouragé cette institution à être fidèle à ses racines et à «persévérer dans l’engagement de communiquer les valeurs intellectuelles, spirituelles et morales qui peuvent préparer les étudiants à participer avec sagesse et responsabilité à la vie de l’Église et aux débats sur les défis cruciaux de notre temps».

Le Pape situé les premiers mots de sa Constitution apostolique Veritatis gaudium dans la filiation de saint Augustin, à travers cette phrase : «La joie de la vérité exprime le désir poignant qui rend inquiet le cœur de tout homme tant qu’il ne rencontre pas, n’habite pas et ne partage pas avec tous la Lumière de Dieu».

Le Pape a enfin invité tous ceux qui participent à la vie de cette institution à prier les uns pour les autres, afin de recevoir le soutien du Seigneur dans leur engagement quotidien de recherche, d’enseignement et d’étude.

16 février 2019, 12:38