Cerca

Vatican News
Église détruite dans un village syrien, août 2018 Église détruite dans un village syrien, août 2018 

Le Pape François exprime sa compassion pour les chrétiens de Syrie

Il y a quelques jours, le Pape François a adressé une lettre à deux frères franciscains, qui depuis la Syrie lui avaient eux-mêmes envoyé un courrier pour témoigner de la situation. Avec une empathie et une foi profondes, le Saint-Père encourage ses interlocuteurs éprouvés par la guerre.

Adélaïde Patrignani – Cité du Vatican

Le Pape François commence par remercier père Hanna Jallouf et père Louai Bsharat de leur lettre : un témoignage qui lui a permis de se rendre proche de la «terre martyrisée de Syrie» et des «communautés chrétiennes ainsi éprouvées par la douleur vécue dans la foi en Jésus-Christ ». «Je désire partager votre souffrance», explique le Pape, qui rapproche cette épreuve de ce qu’a vécu le Christ : «en vous et dans les habitants de la Syrie bien-aimée nous voyons Jésus souffrant».  

Le témoignage des martyrs, source d'espérance

Le Pape François assure ensuite que «rien ne peut marquer la manière spécifique du chrétien de participer à l’histoire du salut de l’humanité davantage que le martyre». «Les martyrs font progresser le Royaume de Dieu, ils sèment des chrétiens pour le futur, ils sont la vraie joie de l’Église et notre espérance», continue le Pape. «Un tel témoignage est un avertissement pour ne pas se perdre, même au milieu de la tempête», écrit-il, mais «des vagues existentielles parvient jusqu’à nous un signe inattendu de salut : Marie la Mère du Seigneur, stupéfaite, en silence, regarde son Fils innocent crucifié qui remplit de sens la vie et le salut du peuple».

Le Saint-Père assure les deux frères franciscains de son «constant souvenir dans la Communion eucharistique, afin que l’indicible douleur se transfigure en la divine espérance» évoquée par saint Paul dans sa lettre aux Romains. Le Pape François conclut sa lettre en adressant sa bénédiction aux prêtres et à «toutes les familles chrétiennes» qui leur sont confiées.

En Syrie, les frères franciscains de la Custodie de Terre Sainte sont encore fortement présents dans plusieurs zones comme Lattaquié, Damas, Alep et dans quelques villages de la vallée de l’Oronte.

28 novembre 2018, 11:53